Message de campagne du candidat Roch Marc Christian KABORE

10 CHANTIERS POUR POURSUIVRE L’ŒUVRE DE CONSTRUCTION NATIONALE

Candidat à ma réélection le 22 novembre 2020, je propose au peuple burkinabè un nouveau contrat de confiance pour continuer et relever ensemble le défi de la refondation de notre nation.
Le choix assumé de la liberté et de la démocratie par les patriotes engagés, contre la patrimonialisation du pouvoir et les velléités de confiscation de la souveraineté du peuple, a abouti à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. A la suite, vous m’avez élu le 29 novembre 2015 pour présider à la destinée de notre cher pays.
Un premier mandat qui s’est déroulé dans l’adversité, face à des forces du mal coalisées, qui se sont attaquées aux fondements républicains, unitaires et laïcs de notre Etat-Nation, à son intégrité territoriale, au vivre-ensemble paisible, solidaire et légendaire de ses populations. Dans le même temps, des aspirations post-insurrectionnelles légitimes et pressantes à de meilleures conditions de vie et de travail, ont été sources d’agitation marquée sur le front social.
Malgré ces contingences, des performances indéniables sont inscrites au bilan. Une croissance économique remarquable de 6,2% en moyenne qui fait du Burkina l’un des 10 pays les plus performants d’Afrique subsaharienne. Un cadre de gouvernance parmi les meilleurs en Afrique, marqué par une corruption beaucoup moins perceptible et répandue. Un indice de développement humain en évolution significative, qui traduit une amélioration de l’offre d’éducation et de soins de santé.
Bien d’autres indicateurs encore nous incitent à la confiance en l’avenir. C’est pourquoi, avec ambition et enthousiasme, je m’engage avec vous sur 10 chantiers majeurs pour continuer de bâtir ensemble une nation démocratique, forte, de paix et de progrès partagé.

1. Gagner le pari de la sécurité et de la stabilité du pays.
2. Renforcer la démocratie, réconcilier les Burkinabè, consolider la paix et la cohésion sociale.
3. Reformer l’Etat, moderniser et professionnaliser l’administration publique.
4. Renforcer le processus de décentralisation et ouvrir des horizons plus larges aux régions.
5. Consolider l’investissement dans le bien-être social.
6. Asseoir l’économie du savoir et bâtir l’école de demain.
7. Gagner le pari de l’emploi des jeunes et des femmes.
8. Améliorer le rendement du secteur privé et relever le niveau de compétitivité de l’économie.
9. Assurer un développement durable.
10. Relever les grands défis sectoriels.

Ensemble et en mouvement,
nous y arriverons.

Dieu bénisse le Burkina Faso !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.