Dô Pascal Sessouma à la quête de l’électorat dans sa province natale

Le parti Vision Burkina était à Orodara, le samedi 14 novembre 2020, pour son meeting avec à sa tête son président, Dô Kiemdoro Pascal Sessouma. A cette occasion, celui-ci a présenté son programme de société aux militants. Les jeunes, les hommes et les anciens ont rassuré le candidat du parti Vision Burkina de leur soutien pour une victoire au soir du 22 Novembre 2020.

A Orodara, capitale fruitière du Burkina, le candidat du parti Vision Burkina à l’élection présidentielle, Dô Pascal Sessouma, est venu échanger avec les militants sur son programme de société. Après une minute de silence observée à la mémoire des quatorze (14) soldats tués le 11 novembre dernier à Tin-Akoff, dans la Sahel, Dô Pascal Sessouma a salué la forte mobilisation des militants de la Cité du verger. Dans son adresse, M. Sessouma a laissé entendre que s’il est élu président du Faso au soir du 22 novembre 2020, il mettra en place un pouvoir rotatif par région pour permettre à chaque région de jouer sa partition en matière de gestion de pouvoir. Dans la même veine, il ambitionne également reformer l’armée en changeant totalement de politique de sécurité intérieure. Le candidat du parti Vision Burkina entend faire aussi de la lutte contre la corruption son cheval de bataille. Le Programme de société du parti Vision Burkina se préoccupe également de la situation des chefs traditionnels et coutumiers. A en croire Dô Pascal Sessouma, la chefferie coutumière aura un statut
Sous son régime. M. Sessouma a également promis de mettre fin à l’insécurité qui règne dans le pays.
Aussi compte-t-il prioriser le dialogue et la négociation avec les groupes armés pour un retour à la paix au pays des Hommes intègres. S’attaquant au bilan du pouvoir en place, Dô Pascal Sessouma estime qu’il n’est pas satisfaisant. Pour relever le défi, il a invité les militants et sympathisants de son parti à resserrer les rangs et en votant massivement en sa faveur afin d’assurer un véritable changement au Burkina Faso. Les représentants des jeunes et des femmes ont pris la parole pour exprimer leur soutien au candidat du parti Vision Burkina pour une victoire écrasante au soir du 22 novembre 2020. Pour ce faire, ils ont invité la population du Kénédougou a voté Do Pascal Sessouma qui, d’ailleurs est un fils de la province du Kénédougou. Selon eux, c’est un honneur et une fierté qu’un fils ressortissant de la province du Kénédougou soit candidat à l’élection présidentielle. « Quoi de plus normal de se mobiliser comme un seul homme autour de lui pour l’accompagner dans cette conquête présidentielle », martèle le représentant des jeunes, Soumaïla Traoré, par ailleurs candidat aux législatives dans le Kénédougou. Les uns et les autres ont donc été invités à voter « utile » pour Dô Pascal Sessouma, candidat à la magistrature suprême. M. Traoré a ainsi invité la jeunesse a accordé sa voix pour une victoire écrasante au soir du 22 novembre 2020. Une démonstration de vote, à cet effet, a été faite pour permettre aux militants de faire le bon choix en votant utile pour leur candidat à la présidentielle. En marge de cette rencontre politique, Dô Pascal Sessouma s’est entretenu avec les jeunes de son parti pour recueillir leurs préoccupations.
Des préoccupations qui se résument entre autres à l’autosuffisance alimentaire, à la situation des voies dans la province et à la création d’emplois. En réponse à toutes ces préoccupations, Dô Pascal Sessouma a été rassurant si l’électorat lui accorde sa confiance le 22 novembre. Il a d’ailleurs annoncé le bitumage du tronçon Dandé-Kourouma-N’Dorola-Morolaba si toutefois il est élu président du Faso au soir du 22 novembre.

Apollinaire KAM
AIB/ Kénédougou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.