L’ODT en opération de charme à l’arrondissement 6

L’Organisation pour la démocratie et le travail (ODT) est allée à la conquête de l’électorat de l’arrondissement 6 de Ouagadougou, le 18 novembre 2020, en vue des élections couplées du 22 novembre.

L’arrondissement 6 de Ouagadougou est disposé à accompagner l’Organisation pour la démocratie et le travail (ODT) à l’hémicycle, le 22 novembre
prochain. Les militants et sympathisants dudit parti dans cette partie de la capitale l’ont fait savoir le 18 novembre au cours d’un meeting organisé à cet effet. Les représentants des vieux, des femmes et des jeunes ont, tour à tour, appelé à voter utile, en choisissant les candidats de l’ODT aux législatives qui, pour eux, incarnent le vrai changement et les aspirations du peuple. Mais en attendant, ils ont exprimé leurs préoccupations aux responsables du parti et souhaité y trouver des solutions idoines. Les doléances se résument à un besoin d’emplois pour les jeunes et à la création d’activités génératrices de revenus pour les femmes.

« Nous avons besoin de formations en agriculture, en élevage, en soudure, en mécanique… Nous promettons de porter l’ODT à l’Assemblée nationale », s’est exprimé le porte-parole des jeunes, Alexis Yaméogo. Rasmata Traoré, l’une des candidates de l’ODT aux législatives dans le Kadiogo, s’est dit satisfaite de la mobilisation des militants et les a rassurés de travailler à résoudre leurs préoccupations, une fois à l’hémicycle. Pour cela, il les a appelés à faire le « bon » choix qui, pour elle, n’est rien autre que l’ODT. «  Je vous demande de penser à votre avenir. L’ODT n’est pas là pour vous distribuer de l’argent mais pour vous apprendre à travailler pour vous autosuffire », s’est-elle adressée à l’assistance. Quant au président du parti, Issa Anatole Bonkoungou, il a promis aux jeunes et aux femmes que leurs doléances qui ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd, seront satisfaites.

Toutefois, il dit avoir besoin de leurs voix au soir du 22 novembre pour s’exécuter. L’ODT qui est membre de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) soutient aussi la candidature de Roch Kaboré pour la conquête du palais de Kosyam.

Mady KABRE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.