« Nous sommes confiants nous aurons des députés », Dr Paulin Sanfo, président du CNA/BF

A la veille de la clôture de la campagne électorale, le président du Congrès des nations africaines /Burkina Faso (CNA/BF), tête de liste aux législatives dans le Mouhoun, Dr Paulin Sanfo, se dit confiant qu’au soir du 22 novembre 2020, sa formation politique s’en sortira avec des députés.

«La lutte pour les législatives est rude et nous mettons tout dans les mains de Dieu. Malgré les difficultés, nous sommes confiants et sûrs qu’au soir du 22 novembre, nous aurons des députés. Nous souhaitons que ces députés soient intègres ». C’est la conviction du président du Congrès des nations africaines/Burkina Faso (CNA/BF), tête de liste aux législatives dans le Mouhoun, Dr Paulin Sanfo. En effet, le CNA/BF est en lice dans 22 provinces du Burkina Faso dont le Mouhoun, et sur la liste nationale. « Le Mouhoun m’a tout donné et à mon tour, je veux mener des actions pour assurer le développement économique de la province », a laissé entendre la tête de liste aux législatives du CNA/BF dans le Mouhoun. Avec la population du Mouhoun, Dr Sanfo souhaite
« inventer l’avenir de la province ». D’où sa devise : « Ensemble, inventons l’avenir de notre province ».

D’idéologie panafricaniste-progressiste, selon lui, le CNA/ BF veut s’appuyer sur les idéaux de Thomas Sankara pour développer la province et la région de la Boucle du Mouhoun. « Nous voulons marcher sur ses pas. En vérité, nous sommes en train d’assurer sa réincarnation », a-t-il poursuivi. Et d’ajouter :
« Thomas Sankara a montré la voix pour le développement de l’Afrique. Nous voulons montrer aux autres provinces que le développement endogène est une réalité ». Pour l’élection présidentielle, le président du Congrès des nations africaines /Burkina Faso (CNA/BF) a appelé ses militants et sympathisants à voter « massivement » pour le président sortant et candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Roch Marc Christian Kaboré. Car, d’après lui, il est le candidat idéal, capable de réconcilier davantage les Burkinabè.

Boudayinga J-M THIENON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.