Kossi : UNIR/PS dénonce une corruption électorale

Le président fédéral de l’UNIR/PS et directeur provincial de campagne dans la Kossi, M. Djibilirou Fofana en fin d’activités de campagne ce 19 novembre, a désapprouvé à Nouna la corruption électorale perpétrée dans la province tout au long de la campagne par de nombreux partis politiques.

Le parti de l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) en fin de campagne a condamné fermement les actes de corruption électorale menés par certains partis. C’est par la voie du président fédéral de l’UNIR/PS, candidat en tête de liste et  directeur provincial de campagne dans la Kossi, Djibilirou Fofana que ce parti a dénoncé ces actes. Il s’est réjoui de voir que la campagne s’est terminée sans incident au regard de la situation sécuritaire de la province. Il a par contre regretté la violation de la loi du conseil national de transition (CNT) sur la corruption en période électorale. « Tout au long de la campagne, on a assisté à des séances de distribution d’argent, de gadget et même de la logistique sans égal dans la province », s’est indigné M. Fofana devant les militants de son parti. Cela est assez déplorable pour nous car au départ de la campagne, a-t-il ajouté, nous pensions que seuls les arguments devaient prévaloir sur le terrain.

A 48 heures du jour du scrutin, le directeur de campagne de l’UNIR/PS de la Kossi pense que les candidats aux législatives de son parti ont leurs chances de passer comme les autres prétendants de la province.

 

Daouda Konaté

                                                                                                 AIB/Nouna

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.