Forum national des jeunes:des acteurs font le point des recommandations de 2019

Le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, a organisé, le vendredi 20 novembre 2020 à Koudougou, un atelier de restitution et de suivi de la mise en œuvre des recommandations, issues du Forum national des jeunes (FNJ) de l’édition 2019.

Le comité de suivi de la mise en œuvre des recommandations de la 7e édition du Forum national des jeunes (FNJ), a restitué, le vendredi 20 novembre 2020 à Koudougou, ses conclusions, en vue de préparer le forum de 2021. Le représentant de la gouverneure de la région du Centre-Ouest, Boubié Ido a indiqué que cet atelier témoigne, d’une part, de la volonté des autorités du Burkina Faso, à placer les jeunes au cœur de l’action gouvernementale, afin de faire d’eux, des bénéficiaires et des acteurs de développement de la nation. D’autre part, de l’engagement d’accomplir leur devoir de redevabilité vis-à-vis des jeunes. Le directeur général de la Jeunesse et de l’éducation permanente, Larba Pilga, a rappelé que lors du FNJ, tenu en septembre 2019, le président du Faso a instruit qu’au prochain forum, que le premier acte soit la présentation de la situation. Ce qui explique cette rencontre avec les acteurs. Il a signifié que les recommandations sont spécifiques aux 13 régions du Burkina Faso, à savoir, les recommandations des jeunes de la diaspora, des jeunes engagés en politique et les recommandations des communautés vivant au Burkina Faso. « Toutes ces recommandations se focalisent sur l’autonomisation de la jeunesse. Au niveau du conseil national de la jeunesse, il s’est agi de voir comment le booster davantage, en lui dotant d’un budget conséquent, pour lui permettre de mieux fonctionner», a-t-il confié. M. Pilga a souligné que certaines régions ont sollicité l’installation des usines pour accroître l’employabilité des jeunes.

20 millions F CFA par an, pour accompagner les jeunes

D’autres ont voulu une allocation des fonds plus consistante, pour que les jeunes puissent s’auto-employer. Il a ajouté que les jeunes ont souhaité que les centres de formation professionnelle soient renforcés davantage, dans leurs provinces respectives, en équipant aussi les apprenants sortants en unités économiques.
Quant aux jeunes engagés en politique, le directeur Pilga a précisé qu’ils ont demandé qu’une loi soit votée à l’Assemblée nationale, pour l’instauration d’un quota d’au moins 35% des jeunes, au niveau des postes électif et nominatif. Le directeur de cabinet du maire de la commune de Koudougou, Yacouba Ouédraogo a soutenu que la construction d’une nation unie et prospère, n’est envisageable qu’avec les jeunes en particulier, car ils constituent selon lui, la couche la plus importante en termes de dynamisme et d’innovation. Il a signifié que la commune a mis à la disposition des jeunes et des femmes, un montant de 20 millions F CFA par an, pour accompagner leurs initiatives, avec la mise en place également d’un crédit, pour accroître la productivité des micro-entreprises. En plus de ces actions, M. Ouédraogo a noté que l’élaboration de stratégies communales de jeunesse, verront bientôt le jour et elles s’articuleront autour de quatre axes majeurs, à savoir, la promotion de l’entrepreneuriat et de la formation professionnelle, la participation citoyenne des jeunes à la consolidation de la paix et de la cohésion sociale, leur participation au développement local et enfin le renforcement du capital humain des jeunes. Le vice-président du conseil national de la jeunesse, Adama Ouédraogo a, pour sa part, exprimé sa satisfaction, car à l’entendre, cette rencontre de restitution est le 1er du genre, depuis que des fora ont existé au Burkina Faso. « Nous estimons qu’il est important que les jeunes soient impliqués à tous les niveaux de développement et nous voulons un appui technique et financier, pour que le conseil national de la jeunesse, en tant que faîtière, puisse assumer pleinement son leadership dans notre pays », a-t-il convenu.

Afsétou SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.