Les travaux d’une centrale solaire de 24 mégawatts lancés à Zano

Le haut-commissaire de la province du Boulgou, Boukary Sawadogo, a lancé les travaux de réalisation d’une centrale solaire photovoltaïque de 24 mégawatts, le jeudi 19 novembre 2020, dans le village de Zano dans la région du Centre-Est.

Le gouvernement burkinabè s’est engagé, avec l’appui de ses partenaires, à électrifier les communes rurales. Dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé, le village de Zano dans la commune de Tenkodogo a été choisi pour la mise en œuvre du projet d’installation d’une centrale de production d’énergie photovoltaïque. Dénommé «programme de Responsabilité sociale d’entreprise (RSE)», il a été lancé le jeudi 19 novembre dans ladite localité, dans le cadre des travaux de réalisation d’une centrale solaire. Le village de Zano va ainsi bénéficier d’une centrale de production d’énergie photovoltaïque de 24 mégawatts. Pour la réalisation des différents programmes et projets, le directeur-pays de Qair international, Bruno Baritello, a indiqué que la société a mobilisé 116 millions F FCA pour les phases de construction et d’exploitation. Et d’ajouter que la société Qair prévoit injecter 26 millions F CFA annuellement afin d’aider la commune. «Aujourd’hui, c’est l’école de Zano que nous aménageons pour permettre aux plus jeunes d’apprendre avec plus de confort, demain ce sera un forage, des livres, un dispensaire…», a-t-il expliqué.
Le haut-commissaire de la province du Boulgou, Boukary Sawadogo, a précisé qu’en ce qui concerne l’accès à l’énergie pour tous et aux infrastructures éducatives de la zone d’implantation du projet, il va s’agir d’électrifier l’école primaire publique de Zano, sa voie d’accès et les travaux d’aménagement d’un forage scolaire. Il a soutenu que Qair International envisage la mise en place d’un accompagnement financier direct aux élèves de la localité à travers l’octroi de bourses dès la prochaine rentrée scolaire. Quant au maire de la commune de Tenkodogo, El hadj Harouna Ouélgo, il a souligné que dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, la société Qair International s’engage dans son programme à soutenir le développement local de Tenkodogo à travers cinq axes. Il s’agit de : l’accès à l’énergie, l’accroissement de la productivité agricole
et la commercialisation
des produits maraîchers, l’amélioration de la qualité de l’offre éducative et sanitaire, l’assistance sociale et l’appui à la gouvernance locale. De son avis, la mise en œuvre du projet va être bénéfique à plus d’un titre pour la population de Zano, en particulier et pour la commune, en général. «Dans la mise en œuvre de ces activités, nous espérons une nette amélioration du taux de succès scolaire avec l’électrification de l’école primaire de Zano et celle des conditions de vie dans le village de Zano», a affirmé
le haut-commissaire, représentant le gouverneur de la région du Centre-Est. Le directeur de l’école primaire de Zano, Yaya Kouara tout en remerciant les donateurs a affirmé que ce joyau va contribuer à améliorer la qualité de l’enseignement au niveau de l’école. «Il y a des salles de classe qui sont anciennes et qui ont des problèmes d’éclairage», a-t-il dit.
En rappel, Qair International est un producteur indépendant d’énergies renouvelables depuis plus de 30 ans. Basé en France, le groupe compte d’ici 2022, exploiter un gigawatt de projet d’énergie dans le monde.

Bougnan NAON
Wamini Micheline
OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.