Réélection de Roch Kaboré Sa reconnaissance au peuple burkinabè

Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Roch Marc Christian Kaboré, vainqueur du scrutin présidentiel du 22 novembre selon les résultats proviosires de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le jeudi 26 novembre 2020, s’est adressé à ses compatriotes une heure après la proclamation des résultats.

«C’est avec humilité et une grande émotion que j’accueille les résultats provisoires qui ont été prononcés par la CENI ce matin concernant l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 ». Ce sont les premiers mots du candidat de Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Roch Mark Christian Kaboré, donné vainqueur au premier tour avec 57,87% des voix par l’institution en charge des élections, une heure après la proclamation des résultats provisoires, hier 26 novembre 2020. Au cours de son adresse depuis le siège de campagne du MPP à Ouagadougou, le président réélu a traduit sa reconnaissance au peuple burkinabè tant de l’intérieur que de la diaspora pour leur engagement et leur foi pour la démocratie. Pour lui, cette élection est “historique” pour trois raisons. La première est liée, a-t-il expliqué, au contexte d’insécurité dans lequel elle s’est déroulée. « La seconde est le fait que c’est la première fois que les Burkinabè de la diaspora participent à ces élections et la troisième est la confirmation de l’ancrage de la démocratie dans notre pays », a soutenu le candidat du MPP. M. Kaboré a fait un clin d’œil à ses adversaires. Il a salué leur engagement et les différents programmes qu’ils ont déroulés durant la campagne électorale. Il les a aussi félicités pour le fair-play observé tout au long du processus. Le président réélu a, par ailleurs, indiqué que tout élection désigne un vainqueur et des perdants. Cependant, il a confié que tous les prétendants au fauteuil présidentiel aspirent à construire un Burkina Faso meilleur pour l’ensemble des populations. Raison pour laquelle, il s’est engagé à réaliser son programme pour bâtir la paix et le développement au Burkina Faso. « Nous sommes sortis victorieux des élections. Il y a de la joie au cœur, mais nous avons cette responsabilité importante d’être le président de tous les Burkinabè », a-t-il signifié. Il a rassuré qu’il s’attaquera dans les meilleurs délais aux questions liées à la sécurité, la réconciliation nationale, au développement et à l’amélioration des conditions de vie des Burkinabè.

Abdoulaye BALBONE

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.