Coupe de la Confédération : Salitas ramène un précieux nul de Obuasi

Salitas promet finir le travail au match retour dans 4 jours.

Salimata et Tasséré football club (Salitas FC) a arraché un match nul (0-0), le dimanche 29 novembre 2020 au Len Clay Sports Stadium d’Obuasi (Ghana) face à Ashanti Gold SC. Malgré le dur périple pour rallier Obuasi et la COVID-19 qui a décimé leur effectif, les Colombes de Ouaga 2000 ont tenu la dragée haute aux Ghanéens, en cette manche aller des préliminaires de la Coupe de la CAF.

On savait Salitas fortement diminué par l’absence de tout son milieu de terrain pour cette phase aller des préliminaires de la Coupe de la Confédération. Le capitaine Youssouf Barro, Sami Hien et Sidiki Traoré alias « double poumon », ont été tous testés positifs à la COVID-19. Dans la foulée, 9 joueurs dont Landry Kaboré, Michel Aouba, Boissi Olivier ou Kalifa Nikiéma sont arrivés dans la ville minière, très tôt dans la matinée le jour du match (2h30), après avoir parcouru plus de 300 km, en 7h, pour rallier Accra à Obuasi par la route.

Que faire pour pallier ces grosses absences et remotiver des joueurs fatigués ?
Le coach Ladji Coulibaly et son adjoint Ambass Ouédraogo ont remodelé leur équipe pour jouer avec le frein à main. Un 4-2-3-1 est mis en place afin de maîtriser le repli défensif et assuré l’équilibre de l’équipe. Le défenseur central Cheick Rachid Coulibaly qui avait perdu sa place de titulaire, démarre la rencontre dans l’entrejeu derrière Landry Kaboré et Kalifa Nikiéma. Même si Cheick Rachid Coulibaly a été vite rattrapé par le manque de fond, parce qu’à court de compétitions, ses deux coéquipiers sont allés chercher le second souffle dans le sacrifice pour amortir les assauts répétés des Ghanéens.

Ashanti Gold a fait reculer Salitas, mais a pêché dans le dernier geste. Par moments, les Colombes de Ouaga 2000 arrivent à amorcer des contre-attaques sans pour autant réussir à scorer. Omar Kaboré aurait pu ouvrir le score si sa tête placée n’avait pas heurté le montant gauche du gardien ghanéen (40e). Cette action a été menée depuis la défense, lorsque le capitaine du jour, Hermann Nikiéma, a décidé, comme à son habitude,
de quitter sa défense pour prêter main forte à ses
attaquants.

La seconde période a été pratiquement une copie de la première. Ashanti Gold a une fois de plus mis le pied sur la balle, mais n’est pas parvenu à scorer. C’est d’abord David Abagna Sandan qui a vu sa frappe frôler le montant de Rabin Sanon (55e) avant que Hans Kwofie ne touche le poteau gauche du gardien burkinabè (58e).

Attention au piège ghanéen !

Yaw Annor aurait pu
marquer s’il n’avait pas tergiversé devant les buts (60e). Après cet orage, l’équipe du colonel Yac s’est réorganisée pour contenir son adversaire afin de préserver ce match nul aux allures de victoire. «Je tire mon chapeau aux joueurs car ils se sont battus malgré les péripéties du voyage. Nous allons tout faire pour nous qualifier à Ouaga », s’est félicité l’entraîneur adjoint de Salitas, Ambass Ouédraogo. L’attaquant burkinabè Omar Kaboré a qualifié ce résultat de « parcours du combattant ». « On les attend de pied ferme à Ouaga », a-t-il promis.

Pour la nouvelle recrue de Salitas, Olivier Stéphane Boissi, le résultat est satisfaisant. « On va gérer au match retour. On a oublié cette fatigue qui était en nous, pour jouer notre ballon. J’ai donc confiance qu’on va se qualifier », a-t-il laissé entendre.
La prestation de Salitas la saison dernière dans cette même compétition, à la même étape, laisse un mauvais souvenir dans les rang des Colombes. Salitas avait été calé par la modeste équipe de l’ASAE FC du Bénin après deux matchs nuls (à l’aller comme au retour).

C’est aux tirs au but que l’équipe béninoise s’était qualifiée aux dépens de Salitas, au stade du 4-Août. L’équipe de Ladji Coulibaly espère récupérer les joueurs testés positifs à la COVID-19 pour aller chercher la qualification au retour. Bien vrai que c’est la crème du milieu de terrain de l’équipe qui est touchée, mais encore faut-il qu’ils soient bien préparés pour se conformer à la cadence déjà imprimée à Obuasi.

Ce nul vierge n’est pas aussi un mauvais résultat pour les Ghanéens. Ashanti Gold d’Obuasi sait que marquer un but à Ouagadougou peut être décisif. Le défenseur central de l’équipe, le Gabonais Empem Dacosta, est décidé à faire changer la donne à Ouagadougou. « Je voudrais dire aux supporters qu’on n’a pas gagné aujourd’hui mais ce match n’est pas fini. Salitas a bien joué ici et nous comptons bien jouer au match retour. On a bien joué sauf qu’on n’a pas marqué. Nous comptons marquer là-bas (à Ouagadougou : ndlr) », a-t-il prévenu. Le match retour est prévu le samedi 5 décembre au stade du 4-Août de Ouagadougou.

Adama SALAMBERE


 

Fiche technique

Préliminaires aller de la Coupe de la CAF
Dimanche 29 novembre 2020 au Len Clay Sports Stadium d’Obuasi
Pelouse : assez bonne
Temps : ensoleillé
Spectateurs : huis clos
Arbitres : Issa Mouhamed, assisté de Augustin Koudogbo et de Lucien Todegnon Houtonnou (Bénin)
Avertissements : Landry Kaboré (21e), Michel Batiébo (70e) et Rabin Sanon pour Salitas FC, Empem Dacosta (89e) pour Ashanti Gold SC
Expulsions : néant
Buts : néant
Ashanti Gold SC : Robert Dabuo-Kwadwo Amoako, Empem Dacosta, Richard Osei Agyemang (puis Kwame Moses, 74e), Roland Kossivi-David Abagna Sandan, Appiah Maccarthy (cap), Eric Esso-Amos Addai, Hans Kwofie, Yaw Annor (puis Amos Kofi Nkrumah, 74e) Entraîneur : Milovan Cirkovic
Salitas FC : Rabin Sanon-Daniel Ouédraogo, Hermann Nikiéma (cap), Polo Narthey, Michel Aouba-Cheik Rachid Coulibaly, Kalifa Nikiéma, Landry Kaboré (Olivier Stéphane Boissi, 50e), Halipha Sédogo (puis Cheick Traoré, 65e)-Eliass Dianda, Omar Kaboré (puis Michel Batiébo, 65e)
Entraîneur : Ladji Couliably

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.