11-Décembre 2021 : le Plateau central, prêt

Dans ses pérégrinations, Kantigui est tombé sur un compte rendu de rencontres à Ziniaré, en prélude à l’arrivée du flambeau du 11-Décembre au Plateau central, région-hôte des festivités de l’indépendance du Burkina Faso en décembre 2021. A l’initiative de la gouverneure, Fatoumata Benon, les forces vives du Plateau central se mobilisent pour une arrivée « triomphale » du flambeau. Elles auraient déjà mobilisé plus de 19 350 000 F CFA à cet effet. Kantigui a ouï dire que l’arrivée du flambeau est prévue le 12 décembre dans l’après-midi, dans la ville de Ziniaré, suivie d’une fête populaire dans la nuit. Le lendemain, les autorités régionales et les forces vives feront le tour des chefs-lieux des deux autres provinces que sont le Ganzourgou (Zorgho) et le Kourwéogo (Boussé) et de quelques communes rurales pour présenter le flambeau et solliciter l’adhésion de tous pour des festivités « jamais vues » du 11-Décembre.


Université Joseph-Ki-Zerbo : la plaque de la discorde

Après le baptême de l’Université de Ouagadougou en son nom le 23 décembre 2015, Feu Pr Joseph-Ki-Zerbo a été à nouveau honoré à travers l’implantation de sa statue au sein du temple du savoir. Kantigui salue l’initiative des autorités universitaires et politiques d’immortaliser l’un des grands enseignants-chercheurs de l’Afrique noire francophone, et du Burkina Faso en particulier. Cependant, il est tombé des nus à la lecture de la plaque en dessous de la statue : « Statue Joseph Ki-Zerbo inaugurée le 04 décembre 2020, par le Pr Alkassoum Maïga, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Pr Rabiou Cissé, étant président de l’université Joseph Ki-Zerbo ». Le titre de « Pr » de l’éminent historien a été omis. Si ce titre est sujet à débat, comme cela est de coutume dans le milieu universitaire, Kantigui estime qu’il aurait fallu au moins mentionner son « réel » grade ou écrire sobrement « Pr Joseph Ki-Zerbo, Historien/Enseignant-chercheur, 1922-2006 ». En outre, au lieu de mentionner le nom des autorités qui ont inauguré la statue, la seconde partie de la plaque aurait dû, selon Kantigui, être utilisée pour indiquer le domaine, ou hauts faits, dans lesquels s’est illustré le défunt. C’est la pratique sous d’autres cieux où l’on ne fait pas ressortir le nom des personnes ayant assisté à l’inauguration. Kantigui invite donc les autorités universitaires et politiques à revoir leur copie … ou leur plaque.


Des parlementaires français au 11-Décembre

Il est tombé dans l’oreille de Kantigui que le député́ français, M’jid El Guerrab, président du Groupe d’amitié France-Burkina Faso, conduit une délégation parlementaire au pays des Hommes intègres, du lundi 7 au dimanche 13 décembre 2020. Selon la source de Kantigui, la délégation est composée des députées Frédérique Dumas, élue des Alpes-Maritimes et Laurence Trastour-Isnart, des Hauts-de-Seine. La délégation se joindra aux célébrations de la fête nationale le 11-Décembre prochain à Banfora. Ce séjour sera marqué par d’autres visites à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. « Ce déplacement des membres du groupe d’amitié́ sera l’occasion de rappeler les liens profonds qui unissent la France et le Burkina Faso après une année marquée par la pandémie de COVID-19 et les attaques terroristes qui ont endeuillé les deux pays », a précisé l’informateur de Kantigui. Une attention particulière sera portée à la visite des lieux culturels du pays afin de mettre en lumière l’incroyable patrimoine du Burkina Faso. L’amitié́ franco-burkinabè̀ s’inscrit dans une longue histoire et se manifeste par cette volonté́ de coopération et d’échange permanents.


Denise Epoté de TV5 à l’Institut français de Paris
En surfant sur le net, Kantigui est tombé sur un arrêté du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères en date du 19 novembre 2020. Ledit arrêté nomme Denise Epoté, la directrice Afrique TV5 Monde, comme membre du Conseil d’administration de l’Institut français Paris, « au titre des personnalités choisies en raison de leurs compétences ou de leurs fonctions ». Kantigui félicite l’« heureuse élue » et lui souhaite bonne suite de carrière.


Xi Jinping félicite Roch Kaboré pour sa réélection

Kantigui a appris que le lundi 7 décembre 2020, l’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, LI Jian, a transmis au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Burkina, Alpha Barry, le message de félicitation du président chinois, Xi Jinping, au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour sa réélection.

« Monsieur le Président, je suis très heureux d’apprendre votre réélection à la Présidence du Faso et tiens à vous exprimer, au nom du gouvernement et du peuple chinois et en mon nom personnel, mes sincères félicitations. Je vous souhaite de nouveaux succès dans l’accomplissement de cette mission noble. Depuis quelques années, la confiance politique entre la Chine et le Burkina Faso ne cesse d’accroître et la coopération dans tous les domaines est très fructueuse, témoignant de l’énorme potentiel et de bonnes perspectives.

J’attache une grande importance au développement des relations sino-burkinabè et au renforcement de l’amitié entre nos deux pays. Je suis disposé à œuvrer avec vous afin de promouvoir davantage la coopération d’amitié sino-burkinabè, au grand bénéfice des deux pays et des deux peuples», a pu lire Kantigui dans ladite note.

Kantigui
kantigui2000@gmail.com
(+226) 25 31 22 89

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.