Formation des enseignants des lycées et collèges : Le programme « APPRENDRE » vole au secours du MENA

Selon la coordonnatrice au programme « APPRENDRE », Pr Afsata Paré (milieu), ces Universités d’été visent à combler les besoins en formation de 250 enseignants de maths.

Le programme « APPRENDRE » organise, du 7 au 19 décembre 2020 à Koudougou, les Universités d’été pour le renforcement des compétences académiques, pédagogiques et didactiques des enseignants de mathématiques.

Dans le souci de répondre aux difficultés d’acquisition des enseignements par les élèves dans les séries scientifiques, notamment les mathématiques, le programme Appui à la professionnalisation des pratiques enseignantes et au développement de ressources (APPRENDRE) a initié des universités d’été à l’intention des professeurs de mathématiques.

Chapeautée par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), la cérémonie de lancement de la formation est intervenue, le lundi 7 décembre 2020, à l’université Norbert-Zongo de Koudougou, en présence de personnalités du monde universitaire et de responsables du ministère de l’Education nationale et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN). Environ 250 enseignants des lycées et collèges prennent part à cette formation. Selon la directrice générale, l’encadrement pédagogique, la formation initiale et continue des personnels de l’éducation, Toné Abibata, « APPRENDRE » est un programme qui appuie différents pays sur la formation des enseignants par l’élaboration d’un certain nombre d’outils permettant aux enseignants de pouvoir bien préparer leurs cours et ensuite pour l’apprentissage des élèves.

Il permet aussi de former des encadreurs de formation initiale, des encadreurs au niveau des directions régionales dans le but de répondre au besoin d’encadrement de proximité des enseignants sur le terrain. « Nous avons constaté que les élèves n’aimaient pas les mathématiques. Nous avons pensé que cela peut être dû à la transposition didactique et non pas parce que leurs enseignants n’ont pas les compétences requises », a-t-elle relevé. En 2016, a expliqué Mme Toné, le MENAPLN avait recruté 3600 enseignants pour renforcer les effectifs dans le post-primaire parmi lesquels ceux recrutés avec une licence en sciences économique et de gestion qui devaient dispenser des cours en mathématiques après une semaine de formation en pédagogie.

Elle a indiqué que dans la sélection des participants aux présentes universités, les enseignants recrutés avec licence en économie ou gestion qui n’ont pas eu de formation initiale à l’Ecole normale supérieure (ENS) ont été privilégiés. Pour la coordonnatrice d’un des sept groupes thématiques d’expertise au programme « APPRENDRE », Pr Afsata Paré, par ailleurs 3e vice-présidente de l’Université Norbert-Zongo, cette université d’été voulue vise à combler les besoins en formation de 250 enseignants de maths afin d’améliorer et d’actualiser leurs pratiques. « Il s’agit en somme de contribuer à les professionnaliser par une meilleure maîtrise de notions fondamentales des maths et par le développement de compétences pédagogiques et didactiques », a-t-elle précisé.

De son avis, la professionnalisation suppose qu’on mette en relation la manière dont on enseigne et la qualité des apprentissages ; si ce n’est pas au top, on doit se remettre en question et trouver d’autres approches. Les responsables du programme attendent des enseignants qu’ils infléchissent la courbe de la qualité des apprentissages des élèves dans les domaines des mathématiques. « Les enseignants doivent être à la recherche de meilleures façons de transmettre les connaissances, mais il faut d’abord les outiller en didactique », a insisté Mme Paré. Le programme « APPRENDRE » intervient dans 26 pays dont le Burkina Faso, le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Il intervient sur différentes dimensions liées à la professionnalisation des enseignants. Le financement du programme APPRENDRE est assuré par l’Agence française de développement (AFD).

Beyon Romain NEBIE
beynebie@gmail.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.