Grand prix cycliste: le trophée échoit au natif de Banfora, Souleymane Koné

Souleymane Koné a remporté, le 9 décembre 2020 à Banfora, le grand prix cycliste de l’indépendance 2020. Le sociétaire du Rail club du Kadiogo (RCK) a franchi la ligne d’arrivée en 2h 58mn 51s avec une vitesse moyenne de 39,150 Km/h.

Le natif de Banfora, Souleymane Koné, est au rendez-vous du grand prix cycliste de l’indépendance 2020. Le 9 décembre 2020 à Banfora, le sociétaire du Rail club du Kadiogo (RCK) a franchi le premier la ligne d’arrivée en 2h 58mn 51s avec une vitesse moyenne de 39,150 Km/h. Pour l’édition de 2020, 114 coureurs venus de 42 clubs ont pris le départ à Bobo-Dioulasso. Ils avaient à parcourir une distance totale de 116 km avec un circuit de 5km3 dans la ville du Paysan noir. Cinq points chauds étaient au programme. Après une course groupée au départ, une échappée s’organise à la sortie de Sya. Celle-ci mène la course jusqu’au premier point chaud enlevé par Wahabou Bouda de Koudougou. Il est suivi de Bassirou Nikiema de l’Union sportive des forces armées (USFA) et Paul Daumont de l’AS Bessel. Passée cette étape, l’échappée est très vite rattrapée. Les rangs se resserrent avant la création d’une autre échappée avant le second point chaud à Toussiana. Là-bas, à l’arrivée, Abdoulaye Rouamba de l’Association des jeunes cyclistes de Koudougou (AJCK) est le plus rapide. Il devance respectivement son coéquipier, Bassirou Monéa et Souleyamane Koné du RCK. C’est ainsi que la course fait son entrée dans la ville du Paysan noir. Devant une maigre foule, la course franchit son premier passage sur la ligne d’arrivée, synonyme de 3e point enlevé par Bassirou Nana de l’AJCK. Il est secondé du Faucon, Daouda Soulama. Au 3e point chaud, plus précisément au 2e passage, Daouda Sadou est à l’arrivée. Il devance Benjamin Ouédraogo de Makafa vélo club de Signêna (Banfora) et Seydou Bamogo de l’AS Bessel. Au dernier point chaud, le sociétaire du club de Banfora est au rendez-vous. Benjamin Ouédraogo remporte la prime au grand bonheur du public de Banfora présent devant l’hôtel de ville. Ainsi, il ne restait que trois tours pour l’apothéose. La course se resserre. Dans un sprint, Soulemane Koné se démarque du lot et franchit, le premier, la ligne d’arrivée en 2h 58mn 51s avec une vitesse moyenne de 39,150 Km/h. Il est suivi de Abdoulaye Rouamba de l’AJCK et Seydou Bamogo de l’AS Bessel. Fier d’être au rendez-vous à Banfora, le natif de la ville-hôte, Souleymane Koné dédie cette victoire à sa région. Pour le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo, l’objectif était d’accorder une plus grande visibilité à la petite reine. « Pari tenu. Tout le long du parcours à l’intérieur de la ville, la population est sortie massivement pour encourager les coureurs », a-t-il affirmé. Quant à son homologue des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, c’est un pari gagné au vu de la vitesse moyenne. « Cette année, la COVID-19 a handicapé les activités sportives. Malgré cela, les performances démontrent qu’il y a de la matière. Nous avons de bonnes graines que nous devons soutenir et accompagner », a laissé entendre le patron des sports et des loisirs. En prix officiel, le vainqueur de l’édition de 2020 de la grande course cycliste a reçu le trophée, le maillot jaune et une enveloppe de 500 000 F CFA. Arrivé 2e, Abdoulaye Rouamba se console avec une somme de 300 000 F CFA. Seydou Bamogo, en fermant le podium, repart avec un montant de 200 000 F CFA.

Ollo Aimé Césaire HIEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.