Coupe de l’indépendance 2020 : Banfora sur la plus haute marche

L’équipe de Banfora a remporté, le jeudi 10 décembre 2020, au stade régional de la cité du Paysan noir, la coupe du 60e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Elle est venue à bout (3-2) de celle de Sindou, à l’issue des tirs au but. Le score était nul et vierge au terme du temps règlementaire.

Après avoir infligé deux défaites à l’équipe de Sindou (0-4) et (1-2) lors des éliminatoires, Banfora vient d’en coller une 3e. En finale de l’édition 2020 de la coupe de l’indépendance, l’équipe de la cité du Paysan noir a battu (3-2) celle de Sindou à l’issue des tirs au but. Au terme du temps réglementaire, les finalistes n’ont pas pu se départager (0-0). Pourtant, ce ne sont pas les occasions qui ont fait défaut. Dans un stade régional de Banfora flambant neuf, le public n’a pas voulu se faire conter l’évènement. Il a parfaitement joué son rôle de 12e homme. Sur le terrain, pas de round d’observation. Mentalement au-dessus de son adversaire, Banfora est maître du jeu. L’équipe de la ville-hôte des festivités du 11-Décembre 2020 se crée la première alerte. Moumouni Zon (5emn) chauffe les gants du portier de Sindou. 3e mn plus tard, le portier de Sindou est de nouveau sollicité. Des occasions similaires vont se répéter mais sans être concrétisées jusqu’à la pause. Du retour des vestiaires, l’équipe de Sindou revient avec un autre visage. Elle prend le contrôle du match. Siaka Nignan (51emn) avait la balle du match. Malheureusement, sa frappe est captée par le portier de Banfora. Passée cette occasion dangereuse de Sindou, Banfora revient à la charge. Le coup de tête de Ibrahim Sagnon (78e mn) passe légèrement au-dessus de la barre transversale du portier de Sindou, Amara Ouattara. Après cette occasion franche, plus rien jusqu’au terme des deux fois 40 mn du temps réglementaire. Mais pour une finale, il faut forcément un vainqueur.

L’arbitre invite les deux équipes aux tirs au but. A cette épreuve, l’équipe de Sindou est très maladroite. Trois des leurs ratent leur tir. Au même moment, ceux de Banfora ratent un et assurent trois ; synonyme de sacre. Ainsi, l’équipe du capitaine Kassoum Ouattara remporte le trophée de l’édition 2020 de la coupe de l’indépendance. Pour le Premier ministre, Christophe Dabiré, la victoire revient aux populations. «J’exprime toute ma reconnaissance aux populations de Banfora et Sindou qui sont sorties nombreuses pour accompagner leurs équipes. En organisant chaque année cette coupe, l’objectif est d’associer toute la jeunesse », a-t-il indiqué. Pour son sacre, l’équipe de Banfora a reçu le trophée, des médailles d’or et une enveloppe de 1 million 300 mille F CFA. Sindou se console avec des médailles d’argent et une somme de 750 mille F CFA. Niangoloko ferme la marche et repart avec des médailles de bronze et un montant de 500 mille F CFA. Trois villes ont pris part à la coupe de l’indépendance 2020 : Banfora, Sindou et Niangoloko. En rappel, cette finale a été précédée d’un match de gala féminin qui a opposé l’Association football club de Banfora à l’équipe de l’Académie football club de la même ville et d’un lever de rideau entre les pensionnaires de l’Ecole de formation de la relève sportive (EFORS) de Banfora.

Ollo Aimé Césaire HIEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.