Parade civile et militaire à Banfora : sous le signe de la cohésion nationale

Le Burkina Faso a célébré le 60e anniversaire de sa souveraineté nationale et internationale, le vendredi 11 décembre 2020 à Banfora, sous le thème : «Cohésion nationale et engagement patriotique pour un développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de COVID-19». L’évènement majeur, la parade civile et militaire qui a drainé du monde, s’est déroulé en présence du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et son épouse, Sika, ont suivi avec intérêt la parade civile et militaire.

La ville de Banfora a tenu son pari dans l’organisation des festivités du 60e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso. Le clou de la célébration, le défilé civil et militaire, s’est tenu le 11 décembre 2020 dans la cité du Paysan noir, sous la présidence du chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré. L’aire dédiée à la parade, sise au quartier Nafona de Banfora, a été prise d’assaut de bonne heure par des milliers de personnes venues des quatre coins du pays. Etaient aussi de la partie, des délégations des pays voisins tels que la Côte d’Ivoire et le Mali, des membres du gouvernement et des représentants des institutions accréditées au pays des Hommes intègres. Le défilé a débuté aux environs de 9 heures 30 minutes, après l’arrivée du président du Faso. Le décor a été planté par la présentation des traits caractéristiques de la beauté féminine des cinq groupes ethniques majoritaires de la région des Cascades. Il s’agit des Goin, des Peuhl, des Dioula, des Mossé et des Karaboro.

A la suite de la prestation des troupes féminines, la fanfare de l’armée nationale a pris le relais pour annoncer le bal du défilé civil. Ainsi, des délégations du Conseil régional des Cascades, des mairies de Banfora, Sindou, et Niangoloko, des différents ministères et de celles des 12 autres régions du pays, ont défilé tour à tour. Pour ce passage, la prestation des personnes en situation de handicap et surtout celle des majorettes ont retenu l’attention du public qui a ovationné la qualité et l’harmonie de la chorégraphie.

Les infrastructures restantes seront réalisées

La parade paramilitaire et militaire est intervenue une heure après le début de la cérémonie sous l’hymne de la fanfare de la garde républicaine. Des élèves du Prytanée militaire du Kadiogo, de l’Académie militaire Georges-Namoano, de l’Ecole nationale de gendarmerie, de l’Ecole nationale de police, de l’Académie de police, de l’Ecole nationale des sapeurs-pompiers ont aussi émerveillé par leur talent. Le passage des troupes motorisées et de la cavalerie vêtue en tenue de « dozos » a également été les moments forts du défilé. Ce 60e anniversaire de l’indépendance a tenu tout son pari, s’est réjoui le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, à la fin de la cérémonie. Même son de cloche chez le président national du comité d’organisation, le ministre d’Etat, Siméon Sawadogo. « La fête a été belle. Il y a eu des réalisations de certaines infrastructures à 100% et d’autres à 95%. La cité des forces vives est à 30%. La réalisation des infrastructures inachevées va se poursuivre », a-t-il rassuré. Le thème du 11-Décembre 2020 est «Cohésion nationale et engagement patriotique pour un développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de COVID-19 ». Le chef de l’Etat a saisi la perche pour inviter les populations à respecter les gestes-barrières.

Abdoulaye BALBONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.