Soutenance en Master professionnelle : L’impétrant Simon Kolbiré Boa obtient la mention très bien avec la note de 17/20

Le Candidat Simon Kolbiré Boa a défendu, le samedi 12 décembre 2020, à Ouagadougou, sa thèse de soutenance en Master professionnel   en médiation et management des conflits sur le thème : « Conflit dans la commune de Sabcè : les activités   de Bissa en question » avec 17 /20 de moyenne et la mention très bien face à un jury de l’Université professeur Joseph Ky Zerbo.

 

« Conflit dans la commune de Sabcè : les activités   de Bissa en question » tel est le thème de mémoire de M. Simon Kolbiré Boa défendu avec mention très bien et 17/20 de moyenne, le samedi 12 décembre 2020, face à un Jury de l’Université professeur Joseph Ky Zerbo pour l’obtention de son master professionnel en médiation et management des conflits.  Face au Pr Oumar Saydou Kane président du jury, le Col majore Auguste Denise Barry, le Dr Bouraima Zongo et son maitre de mémoire, le Pr Cyrille Koné, l’impétrant Simon Kolibré Boa est resté percutant face au multiple critiques et questions qui lui ont valu cette note de 17/20 de moyenne.

Décrit par le jury, c’est un thème interpellateur, d’actualité à travers lequel M. Boa fait un diagnostic sur les sources du conflit de Sabcé, propose médiation et suivi comme démarches de solutions de sorti de conflit avec une personne neutre pour réussir cette médiation. Feuilleté page par page par l’ensemble des membres du Jury le Pr Kane et ses membres ont fini par certifié la qualité du document présenté.

Logique des idées, le schéma pertinent de l’analyse fait sur les possibilités de médiation, la qualité rédactionnelle sur lequel son maitre de mémoire est félicitée, bref rien n’a été négligé par l’impétrant excepté les quelques éléments à revoir, a conclu le président du Jury tout en lui félicitant. Et selon le lauréat, la note de 17/20 traduit pour lui des sentiments de légitime fierté après un dur labeur d’environ sept (7ans).

A l’écouté, le choix porté sur la commune de Sabcé, émane de la lecture des journaux dans lequel il dit avoir découvert que plusieurs fois cette question revenait et s’est senti aussi interpelé « Mon choix était guidé par ma volonté d’apporter ma pierre à la pacification de l’exploitation minier dans cette localité qui est la commune de Sabcé.  Et en termes de solutions, nous avions proposé la médiation qui doit s’appuyer sur une démarche participative autour d’un médiateur consensuelle-ment accepter qui amènera chaque parti à exposer clairement ses préoccupations », a expliqué M. Kolibré Boa.

L’impétrant c’est un travail qui vient d’être achevé et son souhait est de se mettre à la disposition de l’administration et surtout le secteur minier, appuyer sur ce travail pour les accompagner dans la pacification des conflits pour éviter que le pire. Au vu de la pertinence du thème, Pr Cyrile Koné son maitre de mémoire a laissé entendre que son principal message est que l’Etat   est les populations concernées par les installations minières travaillent à s’inscrire dorénavant dans un partenariat pour éviter de pareil cas comme celui de Sabcé.

Il faut par ailleurs noter que M.Simon  Kolbiré Boa est directeur des ressources humaines au ministère des mines et des carrières du Burkina Faso, également, économiste gestionnaire des entreprises et des organisations, spécialiste en médiation et management des conflits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.