Tournoi UFOA-B juniors: les Etalons filent en finale

Le Burkina Faso s’est qualifié pour la finale du tournoi de l’UFOA-B, le mardi 15 décembre 2020 à Porto-Novo (Bénin), en battant la Côte d’Ivoire en demi-finale par le score de 4 buts à 1. Avec cette victoire, les Etalons juniors décrochent du même coup la qualification pour la CAN de leur catégorie qui se tiendra en 2021 en Mauritanie.

Contrairement à la première demi-finale qui s’est décidée dans la séance fatidique des tirs aux buts, le match entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso est allé très vite. Alors que les Eléphanteaux semblaient maitriser le début de la rencontre, ils reçoivent le premier coup de massue à la 9e minute. Hamed Ouattara hérite d’un ballon dans la surface de réparation, résiste à la charge des défenseurs ivoiriens et du pied droit bat le gardien Souleymane Dao. Trois minutes plus tard, Kouamé Jean Fiacre Botué, parti dans un slalom depuis le milieu de terrain, est déstabilisé dans un premier temps par le portier adverse qui n’arrive pas à se saisir du cuir. Le sociétaire de l’USFA se reprend et inscrit son deuxième but de la compétition. Les jeunes Etalons prennent confiance et déroulent avec aisance. Roland Sanou et Ibrahim Bancé, dans l’entrejeu, annihilent toutes les relances de l’adversaire. Eric Chardey et Raouf Dao dans le couloir droit en font autant. Les protégés du coach ivoirien, Soualiho Haïdara, insistent. Suite à une mauvaise passe de Yaèl Tiendrébéogo interceptée à l’entrée de la zone dangereuse, l’intervention de Karamoko Bamba sur l’attaquant ivoirien est jugée irrégulière par l’arbitre béninois qui montre le point de pénalty. La sentence est exécutée par Brahima Ouattara qui réduit le score pour la Côte d’Ivoire, à la 29e minute. Les Etalons repartent à l’abordage et obligent le latéral droit des « orange », Guelanin Tahi à écoper d’un second carton jaune, synonyme de rouge, à la 34e. Même à dix, les Ivoiriens continuent de se projeter vers l’avant, Mohamed Bamba et Brahim Ouattara mettent les nerfs de la défense burkinabè à rude épreuve. La tentative de révolte des ivoiriens est sans succès jusqu’à la pause. Comme à l’entame des 45 premières minutes, ce sont les Ivoiriens qui ont bien repris le match après la mi-temps.

Les Etalons qualifiés pour Mauritanie 2021

Les défenseurs burkinabè subissent pendant les dix premières minutes de cette période mais restent stoïques. Après l’heure de jeu, Oscar Barro réajuste son dispositif avec l’entrée de Yves Clovis Ouédraogo à la place de Yaèl Tiendrébéogo et Aboubacar Bélem à la place de Raouf Dao. Ces changements font du bien aux Etalons et leur réaction est immédiate. A la 71e minute, Kouamé Jean Fiacre Botué, qui s’est ouvert le chemin des buts, est fauché dans la surface de réparation par le gardien ivoirien. Le pénalty accordé est transformé par Ibrahim Bancé qui porte le score à 3 buts à 1 pour les siens. Botué, encore lui est à la manette à la 84e minute et délivre la passe du 4-1 dans l’axe du but à Yves Clovis Ouédraogo. Les Eléphanteaux ne reviendront plus. Pour le reste du temps, les garçons de Oscar Barro ont montré qu’ils avaient beaucoup gagné en maturité dans la gestion de l’acquis en réussissant une fin de partie irréprochable. Le sélectionneur burkinabè s’est réjoui, en fin de rencontre, de cette victoire qui qualifie le Burkina Faso pour la phase de la CAN juniors, Mauritanie 2021. « Nous qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations était le premier objectif qui nous avait été assigné. Nous nous qualifions du même coup pour la finale du tournoi. Nous allons nous concentrer pour bien terminer la compétition », a indiqué Oscar Barro.
Les U-20 burkinabè croiseront ce samedi 19 décembre 2020, en finale, ceux du Ghana qui ont obtenu leur qualification un peu plus tôt en battant le Niger aux tirs au but (5 tab à 3).

Voro KORAHIRE
(Envoyé spécial à Porto-Novo)

……………………………………………………………………………………………………………….

Fiche technique

Tournoi UFOA-B 2020

Mardi 15 décembre 2020, Stade Charles De Gaules de Porto Novo

Pelouse : bonne (naturelle)
Temps : Partiellement couvert (28e)
Spectateurs : environ 2000
Arbitres : Adissa Abdul Raphiou Ligali, Igho Hope,Mimisen Agatha Iyorhe, Aboubakar Nurudeen
Avertissements : Guelanin Tahi (7e), Karamoko Bamba (29e), Souleymane Dao (71e), Ibrahim Bancé (79e), (69e), (90e), Sidi Diawara (94e).
Expulsion : Guelanin Tahi (34e)
But : Hamed Ouattara (9e), Kouamé Jean Fiacre Botué (12e), Brahima Ouattara (29e), Ibrahim Bancé (73e), Yves Clovis Ouédraogo (84e).

Burkina Faso : Sidi Diawara, Yashir Ouédraogo, Yacouba Djiga, Roland Sanou, Kouamé Jean Fiacre Botué , Yael Tiendrebeogo (puis Yves Clovis Ouédraogo 65e), Ibrahim Bancé, Hamed Ouattara (puis Sampawendé Convolbo 86e), Raouf Dao,(puis Aboubacar Bélem 75e), Eric Chardey, Karamoko Bamba.
Entraîneur : Oscar Barro

Côte d’Ivoire : Souleymane Dao, Guelanin Tahi, Kouakou Jean Fabrice N’guessan, N’guessan Kouadio, Yannick Agnéro (puis Issouf Dosso 52e), Mohamed Bamba, Oumar Raoul Bamba, Ousmane Traoré (puis Konan Loukou 38e), Bi Vroh Djé, Kouadio Ahoussou, Brahima Ouattara.

Entraîneur : Soualiho Haïdara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.