Coopération Cuba -Burkina : les noces de vermeil célébrées à Ouagadougou

A l’occasion du 45e anniversaire de la coopération bilatérale entre la république de Cuba et le Burkina, l’ambassadrice, Nadieska Navarro, a offert un cocktail à ses convives, dans la soirée du mardi 15 décembre 2020, en sa résidence à Ouagadougou.

Depuis son arrivée au Burkina Faso en mars 2020 comme ambassadrice de Cuba, Nadieska Navarro multiplie les occasions pour vivifier les grands moments de la coopération bilatérale. L’accord de l’établissement des relations diplomatiques entre Cuba et le Burkina Faso a été signé, le 11 décembre 1975, à New York par les autorités des deux pays. Pour marquer cet événement, la diplomate cubaine a convié des personnalités et des amis de son pays à sa résidence, le mardi 15 décembre 2020, à Ouagadougou. Dans une ambiance très sobre, en présence du président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, de la ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué et du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Seydou Sinka, l’ambassadrice a rappelé, images à l’appui, les faits marquants de cette coopération « fraternelle et amicale ». Les deux visites du président Thomas Sankara en 1984 et 1986 à Cuba ont été largement commentées par la diplomate. Selon elle, entre Fidèle Castro et Thomas Sankara, il y avait une estime réciproque, ce qui a permis de donner une dimension particulière aux liens entre les deux pays. Pendant ces 45 ans de coopération, les relations se portent bien et se renforcent davantage, a laissé entendre Mme Navarro.

Dans les domaines politique, sanitaire et culturel, a-t-elle indiqué, il y a des motifs de satisfaction. « Sur le plan politique, il y a un dialogue de haut niveau entre les dirigeants. Grâce à la coopération médicale, 14 spécialistes cubains séjournent actuellement au Burkina Faso. Il y a également trois collaborateurs sportifs en boxe et en athlétisme qui apportent leur expérience au Burkina Faso. Nous avons des étudiants burkinabè boursiers de l’Etat cubain qui poursuivent des études en médecine à Cuba. Nous collaborons aussi dans les domaines de la biotechnologie et de l’agriculture », a détaillé l’ambassadrice de Cuba. Elle a confié que dans le cadre de la dynamisation des relations diplomatiques, les deux pays sont en train de développer des projets culturels. Nadieska Navarro a soutenu qu’elle va favoriser les échanges culturels en invitant des troupes cubaines au Burkina Faso et vice-versa. «En 2021, nous envisageons organiser la visite du président de l’Assemblée nationale à Cuba. Nous souhaitons également que le ministre des Affaires étrangères puisse s’y rendre », a-t-elle promis.

Le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Seydou Sinka, a, sur la même lancée, salué « l’excellence » des relations dans ses différents axes. « 45 ans sans discontinuer, c’est à saluer. C’est une coopération dynamique sur les plans politique, sanitaire, éducatif et sportif. Nous avons profité d’un grand soutien de la part de Cuba pendant ces 45 ans », a-t-il souligné. Aux dires de M. Sinka, l’axe La Havane-Ouagadougou comporte des perspectives prometteuses pour les années à venir.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.