Parade de mode en champagne 2020 : des fonds collectés pour les personnes démunies

La 4e édition de la Grande parade de mode s’est tenue, le samedi 5 décembre 2020, à Ouagadougou. Cette édition a connu la participation de nombreuses personnalités dont la Première dame, Sika Kaboré.

Le styliste international burkinabè, Issa Sorogo, plus connu sous le pseudonyme de Sorobis-USA est déterminé à faire valoir la mode burkinabè en Afrique et dans le reste du monde. Pour ce faire, il ne cesse de développer des initiatives afin de permettre aux stylises burkinabè de montrer leur savoir-faire au public. Après la soirée « Fashion alive » tenue en septembre 2020, il a, en collaboration avec le promoteur du Champagne Lounge, Bakary Barro, organisé une grande parade de mode, le samedi 5 décembre 2020 à Ouagadougou. 4e du genre, cette édition dudit événement a connu une connotation particulière. «Au début, la grande parade de mode était juste une occasion pour des amis de se retrouver autour d’un verre pour célébrer la mode.

Mais cette année, nous avons décidé de mettre une cause derrière l’évènement », a laissé entendre le promoteur. Les bénéfices collectés à l’occasion de cette soirée, a-t-il poursuivi, seront utilisés pour offrir un repas de Noël aux femmes incarcérées et aux orphelins. « Un repas de Noël sera servi le 20 décembre à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou et dans un orphelinat, notamment à Home Kisito où des cadeaux seront offerts aux pensionnaires », a-t-il fait savoir. Le styliste a salué l’élan de solidarité des participants à la soirée qui n’ont pas hésité à mettre la main dans la poche pour soutenir la cause des personnes démunies. « Des bonnes volontés ont apprécié notre initiative et nous ont soutenu. Je pense particulièrement à la société Cis & Co qui a plaidé jusqu’à 10 millions pour nous aider à servir à manger aux personnes démunies », a-t-il apprécié.

Il a également traduit sa reconnaissance à la Première dame, Sika Kaboré, qui a rehaussé l’éclat de la soirée par sa présence. Une soirée qui, a-t-il noté, a connu la participation de sept stylistes qui ont présenté leurs dernières collections au public. Il s’agit du promoteur de l’évènement, de Nova Couture, de Prince Dessuti, de Sanga D, de ZS création, de la Maison Fenel et de Nass Mode. « Les créations ont été bien appréciées par le public. Pour preuve, de nombreuses personnes ont rejoint le back stage à la fin du défilé pour se procurer des tenues », s’est-il réjoui.

A l’entendre, cette édition a été une grande réussite. Car, elle a constitué, selon lui, une véritable ouverture d’opportunités pour les créateurs présents… Le styliste Sorobis a fait ses débuts dans la mode à travers le mannequinat. Il a défilé pour la première fois à la Nuit du Faso dan fani à Bobo-Dioulasso où le premier prix d’une valeur de 3500F CFA lui a été remis par le capitaine Thomas Sankara.

Aujourd’hui, il fait partie des stylistes qui font vendre la mode burkinabè au-delà des frontières de l’Afrique. Né d’un père maître-tailleur, le stylisme constitue pour lui « une affaire de famille ».

Nadège YAMEOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.