Promotion de l’excellence de la direction générale des impôts

La Direction générale des impôts (DGI) a organisé, le vendredi 18 décembre 2020 à Ouagadougou, une cérémonie de reconnaisse du mérite d’agents de l’administration fiscale et d’entreprises burkinabè.

Reconnaître le mérite des agents des impôts et rendre hommage aux contribuables qui sont des modèles en matière de paiement de leurs obligations fiscales participe à la promotion de civisme fiscal, chère à la Direction générale des impôts (DGI). Dans cette dynamique, les premiers responsables de l’administration fiscale ont organisé la 1e édition du prix de l’excellence de la DGI organisé, le vendredi 18 décembre 2020 à Ouagadougou.
Classés en trois (3) catégories, plusieurs agents de la DGI et des entreprises ont vu leurs efforts récompensés par des attestations et/ou des trophées et des sommes de motivation allant de 50 000 à 1 000 000F CFA. C’est ainsi qu’après délibération du jury, le prix de l’excellence composé d’un trophée et la somme de 1 000 000F CFA a été décerné à M. Djibril Sawadogo, responsable de la direction des enquêtes de recherches fiscales, un service chargé du renseignement fiscal au Burkina Faso.
Le prix de la meilleure entreprise a été remporté par la société TIMINI SARL, une société de transformation des fruits située à 18 Km de Bobo-Dioulasso sur la voie de Banfora. Bien connue par le fisc pour le respect régulier de ses obligations fiscales, cette entreprise a embrassé très tôt les télés procédures.
Ces distinctions ont été accueillies avec beaucoup d’émotions. « C’est avec émotion et satisfaction que j’accueille cette récompense, car je ne savais pas que la direction était informée de tous ce que je faisais. Ce prix est pour moi un appel à plus d’efforts dans l’exercice de mes fonctions », a laissé entendre Djibril Sawadogo. Comme secret professionnel, le meilleur agent 2020 de la DGI dit avoir appliqué simplement les textes tout en faisant preuve de patriotisme et d’abnégation dans son travail. Il a par ailleurs félicité sa hiérarchie pour avoir institué ce cadre qui suscitera l’excellence dans le système fiscal burkinabè.
Représentant le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, la ministre déléguée auprès du ministre en charge de l’économie, Edith Clémence Yaka, a indiqué que la DGI entend à travers ce prix de l’excellent, participer à la quête d’un développement soutenu et durable en mettant à l’honneur l’exception, le savoir-faire des agents, le civisme fiscal des contribuables qui participent de par leurs actions à l’édification de la nation. « Outre la récompense des plus méritants, le prix de l’excellence de la DGI (PRIEX/DGI) est une tribune pour sanctionner ceux qui refusent d’abandonner les sentiers de la facilité, de la mauvaise gouvernance et de la médiocrité au sein de l’administration des impôts et des contribuables », a-t-elle signifié. Ella a également rendu hommage aux contribuables qui, malgré les nombreuses difficultés, s’acquittent correctement de leurs obligations fiscales, participent à la promotion du civisme fiscal et au développement du Burkina Faso. « Ce prix est donc la meilleure preuve de l’engagement de la DGI à la politique de management et de modernisation de l’administration fiscale. Nous y adhérons pleinement et j’exhorte la DGI à poursuivre ses efforts et à maintenir l’élan au cours de l’exercice 2021. Je souhaite à tous joyeuses fêtes de fin d’année et par anticipation, bonne et heureuse année fiscale 2021», a formulé Mme Yaka.
Pour le Directeur général (DG) des impôts, Moumouni Lougué, encourager les meilleurs agents du fisc et les entreprises modèles constitue un moyen pour relever le défi majeur du financement endogène du développement du Burkina Faso.

Mamourou BENAO
(Collaborateur)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.