Journée africaine de la statistique : Moderniser les systèmes nationaux

Pour le DGA de l'INDS, Bernard Beré, la modernisation des systèmes statistiques nationaux est une nécessité pour le développement durable en Afrique.

L’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a organisé la Journée africaine de la statistique (JAS), le mardi 22 décembre 2020, à Ouagadougou.

Dans un monde en perpétuelle évolution, la modernisation des systèmes statistiques s’avère important pour un véritable développement durable. C’est fort de ce constat, que l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a organisé la Journée africaine de la statistique (JAS), le mardi 22 décembre 2020, à Ouagadougou. Trentième du genre, la JAS est commémorée cette année sous le thème : « Moderniser les systèmes statistiques nationaux pour fournir des données et des statistiques en vue de soutenir la paix et le développement durable en Afrique ». Selon le Directeur général adjoint (DGA) de l’INDS, Bernard Beré, le choix de ce thème se justifie par le fait que le Burkina Faso est confronté à de nombreux défis sécuritaires.

Il a expliqué que sur recommandation des Nations unies, les organes du système statistique national essaient d’intégrer des modules sur la gouvernance, la paix et la sécurité dans toutes les enquêtes statistiques. Selon M. Beré, initialement prévu se tenir le 18 novembre 2020, cette activité a été reportée pour des raisons diverses, au 22 novembre. Avant de poursuivre que cette célébration en différé n’enlève en rien la splendeur de cette journée. « L’objectif de la communication de la JAS est de sensibiliser le grand public au rôle important que joue la statistique dans la vie socio-économique des nations », a indiqué M. Beré. Il a fait savoir que la nécessité de moderniser les systèmes statistiques nationaux s’impose parce que la plupart des collectes de données se faisaient sur papier et à travers des interviews directes.

Il a souligné que ces approches ont montré leurs limites avec par exemple la crise de la COVID-19. Il faudrait que le pays des Hommes intègres s’oriente vers des moyens de collectes plus modernes, a-t-il insisté. Le DGA de l’INDS a conclu que la modernisation des systèmes statistiques nationaux va permettre de gagner plus en termes de qualité des données, et en temps opportun, faciliter la mise en œuvre et le suivi des politiques de développement.

Adnan SIDIBE
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.