Concours « Tremplin Start Up UEMOA » Tiam Calvin Remporte le prix diamant

La commission de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA), en collaboration avec les chambres consulaires nationales des Etats-Unis, a organisé la cérémonie de remise des prix aux lauréats de la 1e édition du concours « Tremplin Start Up UEMOA », le samedi 19 décembre 2020, à Ouagadougou.

Dans l’optique d’encourager l’innovation en entreprise, la commission de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA), en collaboration avec les chambres consulaires nationales des Etats Unis, a initié « Tremplin Start Up UEMOA » qui appuie la promotion d’un nouveau type d’entrepreneuriat. La cérémonie de remise des prix aux lauréats de la 1e édition a eu lieu, le samedi 19 décembre 2020, à Ouagadougou.
Selon le commissaire chargé du développement de l’entreprise, des mines, de l’énergie et de
l’économie numérique de l’UEMOA, Fily Bouare Sissoko, il est important pour sa structure de marquer sa contribution, à travers la chambre consulaire régionale et nationale, à la promotion de l’entrepreneuriat. « Pour cette année, nous avons pensé à l’économie verte », a-telle indiqué. A l’entendre, Cette compétition vise à créer l’émulation entre les jeunes et faire en sorte que la sous-région tienne son rend en matière de start-up. Madame Sissoko a fait savoir que pour une première édition, il y a de l’engouement.
Pour preuve, plus de quatre cents candidatures issues des huit pays de l’Union ont été enregistrées.
Quant au ministre du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, il a estimé que cette initiative de la commission de l’UEMOA vient appuyer les efforts du gouvernement en faveur des start-ups burkinabé. Pour lui, face à la montée du chômage des jeunes, l’auto emploi n’est plus une option mais une obligation. Il a, par ailleurs, indiqué que le Burkina Faso a mis en place plusieurs programmes en faveur de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes en partenariat avec le secteur privé.
Le lauréat Calvin Tiam a manifesté sa satisfaction et son sentiment de travail accompli.
« On est dans la gestion durable des déchets plastique et on essaie de transformer tout ce qui est déchet plastiquse pour en faire des produits utilitaires » a-t-il laissé entendre. Cette cérémonie a récompensé trois meilleurs projets, trois meilleures structures d’accompagnement à travers des prix et primes d’encouragements, et un prix et prime d’excellence appelé prix diamant.

Cynthia Elodie
KAFANDO
(Collaboratrice)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.