Mini-championnat hippique Neema : la sensation Djamila

Depuis le début de l’année 2020, un jeune mordu des sports équestres, Mahamoudou Dermé dit Papou, président de l’association des éleveurs Neema organise un mini-championnat hippique étalé sur toute l’année. La dernière course s’est disputée dimanche 10 janvier dernier sur l’hippodrome de Pabré.

Pour la 6e et dernière compétition hippique de l’année du mini-championnat hippique organisée par Mahamoudou Dermé dit Papou, président de l’association des éleveurs Neema, il y avait 4 catégories en concurrence. Il s’agit de la catégorie interrégionale, des catégories A, B, C et de la catégorie open. Et chaque vainqueur des différentes catégories est reparti avec une moto plus des enveloppes financières allant de 25 000 à 200 000 FCFA. De toutes les catégories, la jument Djamila a fait forte sensation. Elle a remporté toutes les courses où elle a pris part. Et c’est fort logique qu’elle a devancé l’écurie « La famille Dermé » et « Ma Farawata » dans la catégorie C. En interrégionale, c’est Ouahigouya qui a chipé la première place à Orassi et Dori. La catégorie A a été l’apanage de Bassou Soro.

Il a été plus rapide que Bélinda et Zoulka noir. Gouverneur, Djafaronga et Kadiogo ont composé le podium dans la catégorie B. La catégorie la plus convoitée, l’open, a permis au cheval « Billy Motoro », arrivé à peine 10 minutes du Niger de s’illustrer. Il est de l’écurie « Le Grin ». Il a été suivi par « Neeré ». « Tellor » a complété le podium. Pour Issa Ouédraogo, vice-président de l’association des éleveurs Neema, la satisfaction est grande au vu du bon déroulement de la compétition et de l’engouement qu’elle a suscité auprès des populations.

Il a informé que les 6 courses organisées durant toute l’année ont permis à 27 champions de repartir avec des motos. « Nous avons commencé à l’hippodrome de Hamdalaye. Mais après 3 journées, le constat est que la mauvaise qualité du terrain blessait les chevaux. C’est ainsi que nous avions négocié un terrain à Pabré où nous avons délocalisé la compétition. Et depuis lors, aucun bobo n’a été signalé », a laissé entendre Issa Ouédraogo. Il a rassuré de la tenue de la compétition cette année.

Yves OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.