Hugues Fabrice Zango, nouveau recordman mondial en triple saut : « Notre pays est dans la cour des grands »

L’athlète burkinabè vise désormais la médaille de couleur aux prochains Jeux olympiques de Tokyo

Le triple-sauteur burkinabè de 27 ans, Hugues Fabrice Zango, est le nouveau recordman du monde en triple saut en salle. Il a réalisé, le samedi 16 janvier 2021 à Clermont-Ferrand en France, un bond de 18,07 m au meeting d’Aubière.

Le sixième essai de Hugues Fabrice Zango au meeting d’Aubière restera gravé dans les annales du triple saut en salle mondial. A ce moment précis, l’athlète s’élance. Son bond qui a suivi le propulse à une distance de 18, 07 m. Au-delà du fait qu’il a terminé premier de ce meeting, le jeune triple-sauteur burkinabè de 27 ans est le nouveau recordman du monde en la matière. Il détrône ainsi son actuel entraineur, Teddy Tamgho.

Celui-ci avait réalisé en 2011 lors des championnats d’Europe de Paris 17,92 m. Joint par nos soins, le nouveau recordman mondial a dit toute sa fierté de faire rayonner le drapeau burkinabè. « Battre un record du monde, tous les athlètes en rêvent. Faire 18 mètres au triple saut est une chose impensable et c’est pour cela qu’on l’a fait. Aujourd’hui, je vois mon nom au-dessus de tous ces grands noms de l’athlétisme qui m’ont inspiré dans mon parcours. Cela me fait énormément plaisir et je ressens de la gratitude envers toutes ces personnes qui m’ont aidé à atteindre ce résultat.

Que dire à part que notre pays est dans la cour des grands. Nous comptons maintenant et nous sommes présents », a-t-il laissé entendre. Hugues Fabrice Zango ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Son prochain grand objectif : «obtenir la médaille de couleur aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo ». Son record en plein air est à 17,66 m et il compte l’améliorer avant ces Jeux qui se dérouleront du 23 juillet au 8 août prochain.

Yves OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.