Actionnariat populaire : Une conférence à Bobo-Dioulasso pour expliquer le concept

Plusieurs jeunes ont assisté à la conférence publique sur l’actionnariat populaire.

La Société coopérative avec conseil d’administration/bâtir l’avenir (SCOOP-CA/BA) a organisé, le 16 janvier 2021 à Bobo-Dioulasso, une conférence publique sur l’actionnariat public. Cette conférence visait à sensibiliser les jeunes à adhérer au projet de construction de la Société Faso tomate (SOFATO) à travers l’actionnariat populaire.

La Société coopérative avec conseil d’administration, bâtir l’avenir (SCOOP-CA/BA) conduit un projet de construction d’une unité de transformation de la tomate, Société Faso tomate (SOFATO) à travers une démarche innovante qu’est l’actionnariat populaire. Le capital recherché pour asseoir la société est de plus 1, 5 milliard FCFA, et à ce jour, près de 45% du fonds a été mobilisé et les travaux de construction, qui ont commencé, sont à près de 20%. La SOFATO, une fois réalisée, va créer plus de 100 emplois directs et 1500 indirects. La Société coopérative avec conseil d’administration bâtir l’avenir qui porte ce projet continue de sensibiliser la population afin qu’elle adhère à cette initiative qui est de construire l’entreprise grâce à l’actionnariat populaire.

C’est dans ce sens qu’elle a organisé, le samedi 16 janvier 2021 à Bobo-Dioulasso, une conférence publique sur le thème : « Actionnariat populaire, entrepreneuriat communautaire, responsabilité de la jeunesse pour bâtir l’avenir ». Outre la conférence, un exposé sur l’actionnariat populaire, la présentation du projet SOFATO ont été faits pendant la cérémonie. L’occasion a été mise à profit pour installer un coordonnateur régional de la SCOOP-CA/BA à Bobo-Dioulasso, en la personne de Rabin Goro. A l’ouverture de la conférence, le Président du conseil d’administration (PCA) de SCOOP-CA/BA, Aziz Nignan, a démontré les vertus de l’actionnariat populaire qui, selon lui, a fait ses preuves ailleurs.

Pour lui, c’est un modèle économique d’avenir qu’il faut encourager. Le tout-nouveau coordonnateur régional des Hauts-Bassins de la coopérative a abondé dans le même sens et a invité la population à adhérer à ce projet afin de réunir le capital nécessaire pour la construction de la SOFATO et bien d’autres projets que concocte la SCOOP-CA/BA. Les parrains de la conférence, Juste Cyriaque Nacanabo, Karim Sanfo et Maria Bationo/Diaby, tous des opérateurs économiques, ont encouragé la société coopérative dans sa démarche et ont prodigué des conseils aux jeunes afin qu’ils s’investissent beaucoup plus dans l’entrepreneuriat.

Adaman DRABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.