Conférence épiscopale d’Afrique et de Madagascar

Le président de la conférence épiscopale d’Afrique et de Madagascar, le cardinal Philippe Ouédraogo a présenté, une œuvre littéraire dite « Document de Kampala » lors d’une visioconférence, le jeudi 21 janvier 2021, au centre spirituel Saint Jean-Paul-II de Tanghin.

Le cinquantième anniversaire de la création du Symposium de la conférence épiscopale d’Afrique et de Madagascar(SEAM), célébré en juillet 2019 à Kampala en Ouganda, a été l’occasion pour les évêques et les pasteurs africains de se pencher sur les problèmes spécifiques à l’Afrique. De ce grand cadre de concertation est sorti, un document littéraire de 100 pages intitulé : « Document de Kampala », dont le thème est une combinaison de deux affirmations dans l’évangile de Saint Jean que sont : « Qu’ils connaissent le Christ » et «qu’ils aient la vie en abondance » (Jean 17, 3, 10, 10). Divisée en trois grandes parties, sa synthèse a été simultanément présentée en visioconférence, le jeudi 21 janvier 2021, à Ouagadougou par le cardinal Philippe Ouédraogo et suivie par les équipes du Ghana, d’Afrique du Sud et du Mozambique depuis leurs pays respectifs. Par ailleurs, président de la conférence épiscopale d’Afrique et de Madagascar, le Cardinal Ouédraogo a fait savoir que ce document qu’il présente à ce jour est une lettre, voire une exhortation pastorale adressée aux différentes composantes de l’Eglise-famille de Dieu en Afrique. « Qu’ils connaissent le Christ et qu’ils aient la vie en abondance. (Jean 17, 3, 10, 10). Un message ainsi adressé aux évêques, aux prêtres, aux religieux et religieuses, à tous les fidèles laïcs de l’Eglise-famille de Dieu en Afrique, les politiciens, les hommes de médias. Nous sommes tous interpelés à œuvrer pour le bien commun dans la vérité comme le dit le texte », a-t-il expliqué. A l’écouter dans sa présentation, l’ouvrage dans son contenu est divisé en trois grandes parties et invite, entre autres, les fidèles à réfléchir à la nécessité de se repentir et à croire en l’évangile. Aux dires du conférencier du jour, le SEAM compte 505 diocésaines, 37 conférences épiscopales et 8 régions. Ce nouveau document, à l’en croire, sera bientôt disponible à l’archidiocèse de Ouagadougou au profit des lecteurs.

Mamourou BENAO
(Collaborateur)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.