Internes des hôpitaux : 40 étudiants, prêts à servir

Le ministère de la Santé a organisé, le samedi 30 janvier 2021 à Ouagadougou, une cérémonie d’accueil des nouveaux étudiants internes des hôpitaux de la promotion 2020. L’initiative vise à créer une émulation des étudiants en médecine.

Le personnel des hôpitaux de Tengandogo et de Yalgado s’est étoffé avec l’arrivée de la treizième promotion des nouveaux étudiants internes. Au nombre de quarante, dont huit filles et trente-deux garçons, ils ont été reçus par le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, au cours d’une cérémonie dans l’enceinte de l’hôpital Tengandogo de Ouagadougou. Selon le parrain de la cérémonie, Emile Bandré, des séances d’apprentissage et d’encadrement ont été enchainées, afin de préparer les futurs candidats aux différentes épreuves dudit concours. A cet effet, il a fait savoir que deux examens blancs ont été organisés, du 27 au 30 octobre 2020, dont quarante admis enregistrés, constitués de 30 en médecine et de 10 en pharmacie. Pour le ministre de la Santé, cette cérémonie d’accueil s’inscrit dans le cadre de la valorisation des étudiants internes des hôpitaux au Burkina. « Cette cérémonie vise à créer une émulation auprès des jeunes étudiants en médecine et faire connaître l’internat des hôpitaux au populations », a expliqué le ministre de la Santé. Au regard de la place qu’ils occupent dans les formations sanitaires, il a insisté sur leur présence effective dans les hôpitaux et éviter de monnayer leurs compétences ailleurs.

« Vous devriez travailler en équipe et être sous pression, passer plus de temps à l’hôpital que chez vous, car si vous abandonnez les hôpitaux pour aller compléter les ressources financières dans les cliniques, votre formation va prendre un coup », a-t-il indiqué. Il a poursuivi que la présence des internes dans un hôpital devrait obligatoirement impacter sur la qualité des soins, mais à condition que les internes des hôpitaux s’engagent à travailler en équipe, promouvoir la solidarité. Le ministre a encouragé les internes des hôpitaux à faire plus de recherche, car un interne des hôpitaux doit savoir publier des articles, être au point de l’actualité scientifique et c’est ce qui va le préparer au concours d’assistanat pour qu’il soit retenu et participer à l’enseignement. Il a rassuré les internes des hôpitaux de son entière disponibilité à les écouter.

 

Lati Fatou TARBANGDO
(Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.