Ministère de la Communication : Hommage à 27 nouveaux retraités

Au nombre de six, les retraités de la « maison commune » ont témoigné leur reconnaissance à leurs ex-collaborateurs .

Le ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement a organisé, le jeudi 18 février 2021 dans la cour de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC) à Ouagadougou, une cérémonie d’hommage à des agents admis à faire valoir leurs droits à la retraite en 2020.

Après des années de bons et loyaux services, ils ont fait valoir leur droit à la retraite en 2020. C’est fier du travail abattu par ces agents durant leur carrière, que
le ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement a décidé de leur rendre hommage, hier jeudi 18 février 2021.

Au nombre de 27, soit 22 fonctionnaires et 5 contractuels, ils ont reçu des cadeaux et des attestations de reconnaissance pour leur travail et contribution aux progrès réalisés dans le secteur de l’information et
de la communication. Pour le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura, cette cérémonie est une manière pour son département de louer les efforts consentis par ces hommes et femmes durant leurs carrières, pour mettre la population au parfum des événements.

Pour le ministre Ousséni Tambou, ces agents doivent inspirer
la jeune génération dans le don de soi au travail.

« Vous avez abattu un travail extraordinaire, chacun à son niveau pour rendre accessible le service de l’information et de la communication aux populations les plus reculés de notre pays », les a rassurés le ministre Tamboura. Pour lui, ce moment de repos ne doit pas être une fin en soi. « La retraite est sans doute la fin de la carrière professionnelle. Mais elle marque aussi, le début d’une autre vie », a précisé le chef du département de la communication.

Et c’est dans ce sens qu’il les a invités à toujours être aux côtés de leurs collègues pour la construction de leur « maison commune » à travers leurs conseils avisés et leur expertise.
Le représentant des ’’jeunes’’ retraités, Sansan Dongo Kambou tout en remerciant le ministère pour ce geste de reconnaissance a dit, combien la tâche a été ardue. C’est pourquoi, il a invité ceux en activité à s’armer de courage et à faire mieux. « Ceux qui ont encore du chemin, doivent faire plus que nous, car notre pays est fait chaque jour de défis à relever sur tous les plans, notamment, celui de la communication », a souligné M. Kambou.

Partageant sa propre conviction, il a indiqué à ses camarades retraités qu’un homme de média ne va jamais à la retraite parce qu’ils sont toujours utiles. Agent de liaison aux Editions Sidwaya depuis 1994, Paul Kouraogo a, quant à lui, témoigné sa gratitude à l’ensemble du personnel du « journal de tous les Burkinabè » et souhaiter que chacun puisse vivre ce moment dans sa carrière.

Donald Wendpouiré NIKIEMA
tousunis.do@gmail.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.