Ministère de la Santé: un nouveau projet pour « confiner » la COVID-19

Le secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Landaogo S. Lionel Wilfrid Ouédraogo, a officiellement lancé le projet de Renforcement des capacités des centres d’opération d’urgence sanitaire en matière de Communication des risques et d’engagement communautaire (CREC), le vendredi 19 février 2021, à Ouagadougou.

La riposte à la maladie à coronavirus ne faiblit pas. En effet, le ministère de la Santé vient de porter sur les fonts baptismaux le projet de Renforcement des capacités des centres d’opération d’urgence sanitaire en matière de Communication des risques et d’engagement communautaire (CREC). Ledit projet, d’un coût de 400 000 dollars (environ 200 millions F CFA) et d’une durée d’un an, a été officiellement lancé, le vendredi 19 février 2020, à Ouagadougou, par le Secrétaire général (SG) du ministère de la Santé, Dr Landaogo S. Lionel Wilfrid Ouédraogo. Selon lui, le CREC va permettre de mener des actions d’identification des besoins en matière de communication, d’études et d’enquêtes pour orienter davantage les interventions. Il s’agit aussi, a-t-il indiqué, de renforcer les capacités des acteurs en termes de formation afin de communiquer sur les risques liés à la COVID-19. A l’en croire, le projet va également favoriser le renforcement des centres d’opération d’urgence et des directions régionales de la Santé dans le Centre et les Hauts-Bassins. « Le CREC se base sur la communication qui implique l’ensemble des acteurs notamment la direction en charge de la communication du ministère de la Santé et des Centres d’opération d’urgences sanitaires », a expliqué le SG du ministère de la Santé. Le CREC, a-t-il précisé, va amener les populations à changer de comportements en respectant les gestes barrières, le seul moyen de vaincre la pandémie dans le contexte actuel au Burkina Faso. Pour la représentante-pays/Burkina Faso de l’ONG Search For Common Ground (SFCG), Mariama Sawadogo, le CREC mis en œuvre par sa structure vise à appuyer le ministère de la Santé dans l’atteinte des objectifs de communication liée à la COVID-19. Ce, a-t-elle soutenu, d’endiguer la pandémie et d’éviter la rumeur de prendre le dessus sur les vraies informations.

Boukary BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.