Démarche qualité dans l’administration publique:le guide méthodologique passé à la loupe

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a organisé, le mercredi 24 février 2021 à Ouagadougou, un atelier en vue de valider le projet de guide méthodologie de mise en place de la démarche qualité dans l’administration publique.

Engagé depuis 1998 dans des réformes de l’administration publique, le Burkina Faso éprouve encore des difficultés d’ordre organisationnel, opérationnel et comportemental dans la délivrance des services publics. Pour répondre d’une part au besoin d’amélioration de l’efficacité du service public et d’autre part, réduire les anomalies dans la fourniture de prestation de qualité aux usagers, le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a élaboré un guide méthodologique de mise en place de la démarche qualité dans l’administration publique. C’est pour valider cet outil qui entre en droite ligne des objectifs de la modernisation de l’administration publique consistant à accroître la performance de la Fonction publique dans la production des biens et services publics de qualité, que le département a organisé le mercredi 24 février 2021 cette rencontre des parties prenantes au processus. Celui-ci s’articule autour de cinq points à savoir : la définition et enjeux de la démarche qualité du service public, l’environnement normatif, la construction et mise en œuvre de la démarche qualité, la certification et l’accréditation et enfin les facteurs de succès, ce document va servir d’outil d’orientation aux ministères et aux autres structures dans leur quête de qualité. Pour le Secrétaire général (SG) de la Fonction publique, Souleymane Lengané, cette rencontre offre l’occasion aux participants de voir dans le fond et la forme, le document soumis à leur appréciation. Ainsi, pour permettre au processus de contribuer efficacement à la réalisation du chantier 4 du programme présidentiel, le chef de département priorité, qualité du ministère en charge du travail, Seïdou Ouédraogo, a précisé que les changements qui seront opérés vont conduire à la mise en place d’une agence de certification de qualité des services publics. Car, il s’agit, selon lui, d’amener l’administration à avoir des certifications comme les entreprises privées. Même si, précise-t-il : « pour la certification, c’est un processus coûteux, mais quand on parle de qualité, le coût doit être pris en compte ».

Donald Wendpouiré Nikièma
tousunis.do@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.