Comptabilité dans l’espace OHADA: Deux ouvrages de « référence » sur le marché

Le coauteur, Dr Florent Hien « Nous avons pensé qu’il fallait un ouvrage pour faciliter la vie aux acteurs».

Les docteurs Florent Hien et Aboubacar Nanacabo ont mis sur le marché du livre deux ouvrages (tomes 1 et 2) sur la comptabilité générale, selon le SYSCOHADA révisé. La dédicace de ces œuvres a eu lieu, le vendredi 26 février 2021, à Ouagadougou.

Les docteurs Florent Hien et Aboubacar Nanacabo veulent contribuer à l’amélioration des pratiques comptables dans l’espace de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique (OHADA). A cet effet, ils ont mis sur le marché du livre deux ouvrages (tomes 1 et 2) sur la comptabilité générale selon le SYSCOHADA révisé.

La cérémonie de dédicace de ces œuvres s’est tenue, le vendredi 26 février 2021, à Ouagadougou, sous le patronage du directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), Issaka Karagougou et le parrainage de l’expert-comptable, Dr Adama Zeba.

Le coauteur Dr Aboubacar Nacanabo : « Les chercheurs et les professionnels y trouveront leurs comptes ».

« Le SYSCOHADA est la nouvelle norme comptable dans l’espace OHADA. Avec les changements, les gens rencontrent d’énormes difficultés. Nous avons pensé qu’il fallait un ouvrage pour faciliter la vie aux acteurs, notamment des étudiants, des comptables », a fait savoir M. Hien, enseignant-chercheur à l’Université Thomas Sankara.

Le coauteur M. Nacanabo s’est réjoui d’avoir participé à la production de ces deux tomes de comptabilité générale, à la fois théorique et pratique. « La force de ces ouvrages est que les chercheurs et les professionnels y trouvent leurs comptes. Et à la différence des autres ouvrages qui traitent de la comptabilité uniquement, ici, nous abordons les aspects fiscaux », a-t-il souligné.

Dans sa présentation du tome 1, l’enseignant-chercheur, Pr Mady Koanda, a indiqué que l’ouvrage traite des éléments fondamentaux de la comptabilité, dans un langage clair, accessible, à la portée de tous. Il a salué la démarche pédagogique des auteurs qui permet de comprendre les b.a.ba de la comptabilité. Ce premier volume est également riche de cas pratiques, de schémas illustratifs, a ajouté Pr Koanda.

Le tome 3 demandé

Le présentateur du tome 2, l’expert-comptable, Soumaïla Ouédraogo, a fait savoir qu’il est un complément indispensable du tome 1. « Il résume la plupart des difficultés comptables que les entreprises rencontrent », a-t-il précisé. M. Ouédraogo a invité les auteurs à se remettre à la tâche pour la production du tome 3 qui prendrait en compte les opérations spécifiques telles que les cas de fusion d’entreprises.

Selon le parrain Kargougou, les docteurs Hien et Nacanabo ont réalisé une belle œuvre intellectuelle en mettant à la disposition du monde universitaire, des étudiants, des enseignants, des praticiens des ouvrages de référence sur la comptabilité générale.

Le directeur général de la CCI-BF, Issaka Kargougou : « Ces ouvrages vont permettre aux dirigeants d’entreprises de disposer des aptitudes nécessaires pour un meilleur management ».

Pour lui, ces deux tomes vont contribuer à améliorer la gouvernance des entreprises en leur permettant de mettre en place des systèmes comptables conformes aux normes.
« Ces ouvrages sont digne d’intérêt pour le monde des affaires et permettront aux dirigeants d’entreprises de disposer des aptitudes nécessaires pour un meilleur management », a renchéri le directeur général de la CCI-BF.

Il a, par ailleurs, indiqué que son institution s’engage à sponsoriser la publication du tome 3. Mais en attendant, le parrain a souhaité une large diffusion des deux premiers volumes de « référence ». « Je me réjouis de la qualité de ces ouvrages précieux, à bien des égards, qui viennent à point nommé, car au-delà de leur caractère pédagogique, ils répondent aux préoccupations décelées et formulées tant au niveau des étudiants et des enseignants que chez les professionnels de la comptabilité dans leurs pratiques quotidiennes », a-t-il confié.

La cérémonie qui a connu la présence de nombreuses personnalités, telles que le directeur national de la BCEAO, Charles Ki-Zerbo, le président de l’Université Thomas Sankara, le premier expert-comptable burkinabè, Ouédraogo Paulin, s’est terminée par une remise de six exemplaires des tomes 1 et 2 à l’UF/SEG de l’Université Thomas-Sankara par les auteurs.

Les deux livres sont disponibles au prix unitaire de 15 000 F CFA à la Direction générale des grandes entreprises (DGE) et la librairie Jeunesse d’Afrique.

Mahamadi SEBOGO
Windmad76@gmail.com

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.