Présidence du Faso: les préoccupations de la Maison de l’entreprise portées au Chef de l’Etat

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu, le jeudi 4 mars 2021, à Ouagadougou, les membres du nouveau Conseil d’administration (CA) de la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF).

Après son installation le 19 février dernier, le nouveau Conseil d’administration (CA) de la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) multiplie les prises de contact et les actions de plaidoyer auprès des autorités nationales. A l’issue de la visite des ministères partenaires et du chef du gouvernement, le président Oumar Yugo et ses collègues ont pris la direction de la présidence où ils ont été reçus en audience par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, le jeudi 4 février 2021, à Ouagadougou.
« Il nous a semblé important, après avoir fait la visite des ministères stratégiques, de passer présenter le nouveau Conseil d’administration au chef de l’Etat, avoir ses conseils et surtout lui présenter nos préoccupations », a laissé entendre le président du CA de la MEBF, Oumar Yugo, au sortir des échanges avec le président du Faso. Les administrateurs de la MEBF ont également, au cours de la rencontre fait, à leur hôte du jour, le point de la synthèse des rencontres avec les ministres en charge de l’économie, du commerce, de l’agriculture et de l’emploi, a-t-il poursuivi. L’objectif est de solliciter l’accompagnement du patron de l’exécutif dans la mobilisation de ces ministères pour faire valoir le droit à la Maison de l’entreprise de jouer son rôle en termes de formations au profit des ministères, qui font souvent appel à l’assistance extérieure, a ajouté M. Yugo.
Depuis sa création, la MEBF a un rôle de conseils, d’assistance à l’entreprise, notamment dans les domaines des formalités administratives, des permis de construire, des registres de commerce, a-t-il rappelé. Mais, outre ces missions traditionnelles, la Maison de l’entreprise entend étendre son champ d’actions dans les domaines de la numérisation et de la sécurisation des documents administratifs. Le Président Roch Marc Christian Kaboré a marqué sa disponibilité à soutenir le Conseil d’administration dans la conduite de ce projet, a confié M. Yugo.
Les administrateurs ont, enfin, exposé au Chef de l’Etat, la difficulté que la MEBF a à « sédentariser » les interventions de certains partenaires en son sein.

Rassemblés par
Mahamadi SEBOGO
Windmad76@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.