CILSS : le secrétaire exécutif fait le point des chantiers au président du Faso

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le vendredi 5 mars 2020 à Ouagadougou, le nouveau secrétaire exécutif du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), Dr Abdoulaye Mohamadou, venu lui faire le point de l’avancement des chantiers de son institution.

Dr Abdoulaye Mohamadou est à la tête du Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS) depuis décembre 2020. Le vendredi 5 mars 2021, il a exprimé sa gratitude au président du Faso, au cours d’une audience, pour le choix de sa personne pour diriger l’organisation sous régionale. Il a également fait le point au président Kaboré, de l’avancement des chantiers du CILSS, notamment la réforme organisationnelle et institutionnelle. Dr Abdoulaye Mohamadou a indiqué que la première phase de la réforme a été initiée et achevée sous la présidence du chef de l’Etat burkinabè à la tête du CILSS et que la deuxième phase de la réforme a été lancée depuis février 2021. Au cours de l’audience, Dr Abdoulaye Mohamadou dit avoir bénéficié des encouragements, des orientations et de la vision du président du Faso pour la mise en œuvre des réformes en cours. «Il nous a rassurés de sa disponibilité et s’est engagé à nous accompagner dans le cadre des réformes engagées au niveau du CILSS», a-t-il affirmé.

Après 48 ans d’existence, le CILSS, foi de Dr Abdoulaye Mohamadou, se porte bien. « Nous mobilisons 20 milliards F CFA dans le cadre des différentes interventions dans nos pays notamment pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle », a-t-il déclaré. Selon lui, le CILSS joue un rôle important dans la prévention et la gestion des crises alimentaires dans le Sahel et au-delà en Afrique de l’Ouest. Il intervient également dans le cadre des prévisions météorologiques pour rendre accessibles aux Etats et aux producteurs des services climatiques appropriés pour les prises de décisions, a-t-il précisé.

« Nous intervenons également dans le cadre de la mobilisation de l’eau », a-t-il poursuivi.
Le CILSS est une organisation internationale regroupant 13 pays sahéliens à savoir le Burkina Faso, le Benin, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Il a été créé en 1973, lors de la première grande sécheresse sur la région afin de mobiliser les populations sahéliennes et la communauté internationale autour notamment de l’aide d’urgence. Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a assuré la présidence du CILSS de février 2018 à juillet 2020. Depuis le 19e sommet tenu en juillet 2020, le président tchadien, le maréchal Idriss Déby Itno, est à la tête de l’institution.

Wurotèda Ibrahima SANOU
www.sanou31@hotmail.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.