Coupe CAF/Salitas # Etoile du Sahel : 1-0 : Les Colombes se relancent dans la compétition

Les Colombes de Ouaga 2000 remporte la 1re victoire de leur histoire dans les phases de groupes d’une compétition africaine.

Salimata et Tasséré football club (SALITAS FC) s’est donné une bouffée d’oxygène, le mercredi 17 mars 2021, en battant au stade du 4 Août de Ouagadougou, l’Etoile sportive du Sahel (Tunisie) par 1 but à 0, en match comptant pour la 2e journée des rencontres de poules de la Coupe de la Confédération de la CAF. Les académiciens de Ouaga 2000 engrangent ainsi la première victoire de leur histoire à ce stade de la compétition.

Une semaine après leur défaite en Tunisie (1-0) contre le club sfaxien, Salitas n’avait plus droit à l’erreur ce 17 mars à domicile, lors de sa deuxième sortie dans la phase de groupes de la Coupe de la Confédération de la CAF face encore à une autre formation tunisienne, l’Etoile sportive du Sahel. Une victoire était impérative pour le coach Ladji Coulibaly et ses poulains afin de ne pas se laisser distancer dans ce groupe C très relevé. C’est l’attaquant sénégalais de Salitas FC, Olivier Stéphane Boissy qui a ainsi donné espoir aux académiciens de Ouaga 2000 pour la suite de la compétition.

En véritable renard des surfaces, le géant attaquant de Salitas a profité de la bourde du défenseur central de l’Etoile du Sahel, Saleh Harabi, pour prolonger de la tête, le ballon dans les filets tunisiens (82e). Déjà meilleur buteur du club en campagne africaine avec 4 réalisations Olivier Boissy a pesé sur la défense Tunisienne. Pourtant, l’entame de la rencontre n’a été à l’avantage de Salitas. Les joueurs de couloir que sont Michel Aouba et Daniel Ouédraogo n’ayant pas pu servir convenablement leurs attaquants. Ce sont même les tunisiens qui, par deux fois (7e et 19e), ont failli saper les espoirs de Salitas. Heureusement pour les garçons du Colonel Yac, les attaquants tunisiens ont à chaque fois manqué de lucidité de les cages du portier Ousmane Sanou.

Aboubacar Sidiki Traoré (balle au pied) a été d’un grand apport
dans la victoire de Salitas.

Les quelques rares centres approximatifs des latéraux de Salitas ont vite été happés par l’hermétique défense tunisienne. Les 18 mètres de l’Etoile deviennent un sens interdit pour les attaquants burkinabè. Malgré tout, Aboubacar Sidiki Traoré a été l’un des rares milieux capables d’inquiéter les joueurs venus de Sousse. Il a multiplié les assauts et usé l’entrejeu de l’Etoile du Sahel. Une frappe en pivot de ce gaucher nominal à la 35e minute a failli faire mouche. Ses coups francs n’ont pas été précis alors qu’il y avait de la place pour planter un but. A trois minutes de la pause, il déclenche une frappe flottante qui met à rude épreuve le gardien tunisien Rami Gabsi (42e).

Coaching gagnant de Ladji Coulibaly

Lors de la 20e journée du Faso foot disputé ce week-end, l’entraineur de Salitas Ladji Coilibaly avait reposé ses cadres en vue de ce match de la Coupe CAF. La première période a été plus ou moins bien maitrisée par l’équipe jusqu’à ce qu’il injecte du sang neuf en faisant entrer Omar Kaboré, un attaquant supplémentaire à Olivier Boissy. Celui-ci presse plus haut, obligeant les Tunisiens à jouer bas. C’est ce qui a déstabilisé la défense et a permis l’attaquant sénégalais de scorer.

« On tenait à gagner ce match et je suis content du comportement des joueurs qui se sont battus pour la victoire en seconde période même si nous sommes tombés sur une équipe expérimentée. Cette victoire va nous galvaniser pour la suite », a expliqué l’entraineur Ladji Coulibaly. Son capitaine, Youssouf Barro, s’est réjoui de cette victoire qu’il dédie à tous les Burkinabè. « Nous sommes très contents. On voulait gagner pour se relancer et aborder les autres matchs avec sérénité », a-t-i souligné.
Cette victoire place les Colombes en 3e position dans le groupe C avec 3 points, derrière CS Sfaxien (4 points) et l’Etoile du Sahel (3 points également). Le Jaraaf de Dakar qui a fait match null (1-1) face à Sfax est 4e avec 1 point. Salitas se déplacera à Thiès, le 2 avril prochain, pour y rencontrer le Jaraaf lors de la 3e journée.

Adama SALAMBERE


Fiche technique

2e journée des matchs de poules de la Coupe de la Confédération de la CAF
au stade du 4 Août de Ouagadougou
Salitas FC # l’Etoile sportive du Sahel
Pelouse : Passable
Temps : chaud
Public : huis clos
Arbitres : Messie Jessie Oved Nkounkou assisté de Styven Danek Styven Moutsassi Moyo et de Beaudrel Beaudrel Ntsele Roul.
Avertissements : Wajdi Kechrida (27e), Jacques Amour Mbé (54e) et Rami Gabsi pour l’ESS, Polo Nartey (57e) et Hermann Nikiéma (90+1) pour Salitas FC
Expulsions : Néant
Buts : Olivier Stéphane Boissy (82e) pour Salitas FC

Les équipes
Salitas FC : Rabin Ousmane Sanon-Michel Aouba, Polo Nartey, Hermann Nikiéma, Daniel Ouédraogo-Rachid Coulibaly, Sami Hien-Youssouf Barro (puis Omar Kaboré, 71e cap), Aboubacar Sidiki Traoré, Elliass Dianda (puis Kalifa Nikiéma, 90+1)-Stéphane Olivier Boissy (puis Aboubacar Sidiki Barro, 84e). Entraineur : Ladji Coulibaly.

ESS : Rami Gabsi-Wajdi Kechrida, Saley Harabi, Ghofrane Naouali, Ahmed Ben Ouannes-Jacques Amour Mbé, Mohamed Amine Ben Amor (puis Fradj Montasar, 86e), Aymen Sfaxi, Mohamed Nsakni (puis Mohamed Belhadj Mahmoud, 71e)
– Fradj Kalyramani (puis Ayoub Ayeb, 80e), Souleymane Coulibaly.
Entraineur : Dridi Lasaad.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.