Littérature : Les « affaires crochues » d’un policier à la retraite

L’auteur des « affaires crochues », Modibo Coulibaly a présenté son œuvre au grand public.

Le commissaire de police à la retraite, Modibo Coulibaly, a présenté, le samedi 13 mars 2021 à Bobo-Dioulasso, sa première œuvre littéraire, « Les affaires crochues ». C’est un recueil de 10 nouvelles inspirées des faits réels vécus par l’auteur quand il portait encore les tenues de policiers.

Le commissaire de police et ancien directeur régional de la police des Hauts-Bassins admis à la retraire en 2017 a mis à profit son temps de repos administratif pour s’essayer à l’écriture. La première œuvre qu’il a pu ainsi accoucher est « affaires crochues ». C’est un recueil de 10 nouvelles, inspirées des faits que l’ancien commissaire de police a vus et vécus pendant sa carrière. Modibo Coulibaly a dédicacé l’ouvrage le samedi 13 mars 2021 à Bobo-Dioulasso. Il a mentionné à l’occasion que les 10 nouvelles se subdivisent en trois grandes rubriques. La première rubrique comporte les nouvelles à dénouement tragique comme « la promise du vieux chef du village », « la double vie du garagiste », ou « la patrie ou la mort ».

La deuxième rubrique est constituée des nouvelles comme « le féticheur, la loi et le procureur », « les âmes saisies du trésor public » et « la bague qui sert » où les auteurs d’infractions font usage des moyens occultes pour tenter de se soustraire à la loi. L’auteur termine par la dernière rubrique qui comporte, selon ses propos, quatre autres nouvelles où les délinquants utilisent des techniques frauduleuses pour commettre leur forfait. « Les dix nouvelles de l’œuvre constituent une vraie école de formation pour la jeune génération sur le terrain », a laissé entendre Modibo Coulibaly.

Il a remercié tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, l’ont soutenu dans la production de ce premier livre et a profité de la dédicace pour prodiguer des conseils et encouragements aux jeunes policiers encore sur le terrain. Le commissaire écrivain a promis de poursuivre avec une deuxième œuvre traitant toujours des faits vécus sur le terrain. En attendant, les invités présents à la dédicace de la première œuvre l’ont félicité et ont fait des suggestions et propositions pour améliorer les prochains livres.

Adaman DRABO
Raïssa Bamogo
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.