Master spécialisé en supply chain et achats : Les futurs cadres des entreprises attendus dans 18 mois

Selon le directeur général de la CCI-BF, Dr Issaka Kargougou (milieu), cette formation vise à répondre aux besoins en ressources humaines qualifiées des entreprises burkinabè.

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina a lancé, le mardi 16 mars 2021, à Ouagadougou, une formation en Master spécialisé en supply chain et achats.

Mettre des ressources humaines de qualité au service des entreprises, tel est le leitmotiv de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). Pour ce faire, elle a lancé, le mardi 16 mars 2021, une formation en Master spécialisé en supply chain et achats. Selon le directeur de la formation professionnelle, Herman Garé, en tant que structure d’appui au secteur privé, l’une des missions de la CCI-BF est de travailler au renforcement des capacités des entreprises. Et, « C’est à travers nos échanges avec les acteurs de ce domaine que nous avons compris la nécessité de mettre à leur disposition des compétences qui répondent à leurs besoins », a affirmé M. Garé.

A l’écouter, il ne s’agit pas d’un master en plus de ce qui est déjà proposé mais, d’un master II qui se distingue de ce qui se fait actuellement sur le marché de l’enseignement au Burkina Faso. « Au-delà de ce qui est souvent enseigné (Approvisionnement et achats), ce master en supply chain et achats prend en compte le transport, la logistique et tout ce qu’il y a comme stratégies pour acheter moins cher, s’approvisionner moins cher et plus efficacement », a expliqué le directeur de la formation professionnelle. Prévue pour durer deux ans, cette formation a reçu, aux dires de Herman Garé, l’onction des autorités en charge de l’enseignement supérieur.

C’est pourquoi, la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina ambitionne lancer en septembre prochain, un autre master en management des structures de santé. « Déjà avec notre partenariat avec le CESAG, nous avons sur le marché, deux licences ; une en gestion financière et comptable et une autre en gestion administrative des organisations », a-t-il confié.
Il a précisé que la CCIB-BF commercialise, depuis deux ans, la licence en transport logistique et que si tout se passe bien, à la rentrée prochaine, elle va proposer d’autres filières pour faire face à la demande.

Un partenariat gagnant-gagnant

Organisée en partenariat avec Toulouse Business School, cette formation est, de l’avis du président du Club Afrique Occitanie, Bernard Vidal, une manière d’accompagner les entreprises en Afrique francophone, notamment les Petites et moyennes entreprises (PME) qui hésitent à faire le premier pas. Selon lui, il faut amener les entreprises à avoir une autre vision dans leur façon de travailler. C’est pourquoi, « à travers cette formation, nous essayons d’adapter nos expériences et nos compétences aux attentes burkinabè », a-t-il indiqué. Mais d’ores et déjà, Bernard Vidal s’est dit satisfait des résultats atteints.

« Toutes nos espérances sont comblées puisqu’on espérait atteindre 18 ou 19 apprenants et nous sommes à 31 apprenants et même s’il y aura quelques défections, le contrat est déjà rempli », s’est réjoui M. Vidal. Il espère ainsi, que grâce à cette formation et expérience des formateurs, ils pourront créer de la richesse, des chefs d’entreprise et pourquoi pas à long terme créer des partenariats gagnant-gagnants avec des PME français avec de belle réussites professionnelles. Le directeur général de la CCI-BF, Dr Issaka Kargougou, a remercié l’ensemble des partenaires qui ont œuvré pour que ce projet soit une réalité.

Il les a aussi rassurés que les concertations vont se poursuivre afin de proposer des projets et programmes qui impacteront durablement la croissance économique du pays des Hommes intègres. En rappel, la CCI-BF, Toulouse business school et le Club Afrique Occitanie ont signé en 2019, une convention de partenariat pour la mise en place des programmes diplômants. Une formation qui prévoit, entre autres dispositions, la conception et la programmation des cycles de formation certifiant ou diplômant à travers l’école burkinabè des affaires.

Donald Wendpouiré NIKIEMA
tousunis.do@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.