Championnat de la Ligue du Centre/ Handball : La bonne entame de l’As Douanes

Les dames de l’AS Douanes espèrent du renfort pour faire sensation dans ce championnat

L’élite du handball a retrouvé le palais des Sports de Ouaga 2000, le weekend dernier pour le début du championnat de la Ligue du Centre de handball (LCHB). Huit rencontres étaient au programme dont trois en catégorie junior et cinq en sénior. En signant deux victoires et deux nuls sur ces quatre matchs, l’As Douanes réalise une belle entame tout comme l’ASFA-Yennega qui a su se défaire du piège de la LONAB HC, grâce à sa gardienne de but, Karidja Bassané, intraitable dans sa cage.

Dans un duel des équipes en reconstruction, les dames de l’AS Douanes et de L’AS SONABHY se sont séparées dos à dos (30-30). Très engagées mais d’un niveau moyen avec des ratés élémentaires de part et d’autre, il a fallu attendre le premier temps-mort de la SONABHY à la 22e minute pour permettre au pétrolières de prendre une légère avance de 2 longueurs conservée jusqu’à la pause (13-15). L’AS SONABHY maintient son avance à la reprise, grâce aux maladresses conjuguées aux mauvais choix de l’adversaire. Menées 29 à 25, à 5 mn de la fin, la gardienne de l’AS Douanes, Dicko Kadydiatou, jusque-là transparente, réalise deux arrêts décisifs et permet à la jeune ailière gauche, Bancé Sahadia (7 buts sur 11 tirs), d’arracher le match nul pour ses coéquipières (30-30).

La seconde opposition dame entre l’ASFA-Yennega et la LONAB HC était très attendue par les amoureux de la discipline. L’ASFA-Y se devait de montrer un tout autre visage, elle qui avait perdu la finale de la Coupe Poulma 2020 face à l’adversaire du jour en novembre dernier à Koudougou. Pourtant, les dames de la LONAB avaient parfaitement démarré ce match. Solides en défense, face à une équipe des
« Verts et or » très engagée mais pas encore bien huilée en attaque, les Dames de la maison de la Chance ont enchaîné les actions d’éclat que ce soit sur attaque placée ou en transition, mais ont toujours buté sur Karidja Bassané des grands jours. Néanmoins la mi-temps intervient sur une courte avance de la LONAB HC (9-10).

De retour des vestiaires, l’ASFA-Y réorganise sa défense autour de ces meilleurs bras, Adja Konaté (13 buts) et Jacqueline Palm (6 buts). Et grâce aux exploits de sa gardienne (16 arrêts dont 7 penaltys), la victoire s’est progressivement dessinée. Menée 22 à 18 à moins d’un quart d’heure de la fin, la LONAB HC va finalement s’incliner 28 à 22 malgré un sursaut d’honneur des dernières minutes.

L’AS SONABHY court-circuité par L’AS SONABEL

Après un départ raté (4-9, 16e), les Pétroliers n’ont jamais réussi à recoller au score (18-23, 44e), pour finalement échouer à une longueur. Face à la rage de vaincre de l’AS SONABEL, l’AS SONABHY a fini par céder. Menées de cinq longueurs dès le quart d’heure de jeu, les jeunes recrues de l’AS SONABEL ont fait au mieux pour se maintenir à portée des tirs des Pétroliers, avec un écart de seulement cinq buts au retour aux vestiaires. Dès la reprise, l’AS SONABHY a accéléré et effacé son retard en dix minutes quand les Electriciens ont perdu successivement deux de leurs atouts, Miguel Yaméogo (8 buts) et Farouk Ouattara à la suite des fautes défensives.

Si dans la foulée, les deux équipes se sont rendu coup pour coup, L’AS SONABEL a su trouver la faille, grâce notamment à sa combativité en défense et à l’efficacité de son gardien de but, Aboubacar Kétouré. Avec deux buts d’avance à une minute de la fin, la réduction de l’écart sur une contre-attaque éclaire de Touiko Tassembédo était insuffisante. Avec cette défaite (24-25), l’AS SONABHY enregistre la mauvaise opération de cette première journée, puisque les juniors garçons n’ont guère fait mieux.

L’AS Douanes accrochée par l’AS Police (32-32)

Comme bien souvent, L’AS Douanes a commencé mal son match (1-6 à la 8e). Les joueurs de Jean Paul Rouamba ont été mis en difficulté pendant toute la première période par une valeureuse équipe de l’AS Police, mais sont parvenus à revenir peu à peu jusqu’à prendre l’avantage 18-15 à la mi-temps. Mais, très vite au retour sur le parquet, les Policiers ont pris le contrôle des opérations. Portés par le réalisme de Cheikh Ismaël Traoré (7 buts) et Moussa Sako (6 buts), ils creusent l’écart à un quart d’heure du terme de la rencontre (21-24). Dès lors les Gabelous, malgré la combativité de Wilfried Ouédraogo (8buts) et d’Alex Yeltigri (7 buts), vont faire la course au score jusqu’à la dernière minute. C’est donc au forceps que l’AS Douanes arrache le nul (32-32) au grand dam des Policiers qui, pourtant, tenaient le bon bout.

Anto Nongdo KABORE


Tous les résultats de la 1re journée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.