UEMOA : Le président de la commission, Abdallah Boureima, félicite Roch Marc Christian

Pour le président de la commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima, les différents organes de l’Union sont prêts à accompagner le président Roch Marc Christian Kaboré dans sa mission.

Le président de la Commission de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA), Abdallah Boureima, a été reçu en audience par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le vendredi 9 avril 2021, à Ouagadougou.

Trois sujets ont meublé le tête-à-tête entre le Président de Faso, Roch Marc Christian Kaboré et le président de la Commission de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA), Abdallah Boureima. A sa sortie d’audience, celui-ci a fait savoir qu’il s’est agi, pour lui de souhaiter les vœux de succès au président Kaboré pour son élection à la présidence de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union.

« Il a été élu à l’unanimité de ses pairs et comme vous le savez, la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement est le premier organe de décision et d’orientation de notre Union », a relaté M. Boureima. Il a ajouté qu’il a saisi l’occasion pour témoigner la reconnaissance de la commission sortante au Chef de l’Etat. « Le mandat du collège des commissaires que j’ai l’honneur de présidé, depuis le 10 avril 2017, arrive à expiration le 8 mai 2021. Ceci a d’ailleurs été acté par le même sommet du 25 mars 2021. Cette audience est donc une occasion pour moi, de venir exprimer au président du Faso, nos vifs remerciements et notre gratitude pour la confiance placée en nous et surtout pour son soutien qui nous a toujours accompagné dans la réalisation de notre mission au cours de ce mandat », a-t-il confié.

Le bilan de la feuille de route qui avait été assignée à la commission a fait aussi l’objet d’échanges au cours de l’audience, selon Abdallah Boureima. « J’ai remis deux livres-bilans au président du Faso », a précisé le président de la commission. En ce qui concerne le dernier point, Abdallah Boureima a expliqué qu’il était question pour la commission de trouver les voies et moyens pour assurer la sécurité au sein de l’ensemble des pays de l’Union, de lutter contre la pandémie de la COVID-19 et de travailler à la reprise économique dans les pays de l’UEMOA qui, à l’entendre, a chuté en-dessous de 1% en 2020.

Il a laissé entendre que sur tous ces sujets importants, la conférence des chefs d’Etat, qui s’est réunie en mars dernier, a pris des décisions importantes. Mais, le plus urgent, a affirmé M. Boureima, c’est la réouverture prochaine des frontières terrestres qui préoccupe le plus grand monde. Aussi, compte-t-il sur le président en exercice pour trouver des solutions idoines à toutes ces préoccupations avec l’aide des différents organes de l’Union.

Donald Wendpouiré NIKIEMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.