Centre des métiers de l’eau : bientôt un nouveau siège

L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a organisé une cérémonie consacrée au lancement officiel des activités en tant que Partenaire régional de mise en œuvre (PREMO) de l’Association africaine de l’eau (AAE) en Afrique de l’Ouest, le mardi 13 avril 2021, à Ouagadougou.

Pour l‘atteinte des objectifs de développement durable en matière d’eau, à savoir l’accès universel aux services d’eau et d’assainissement, l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a organisé la cérémonie de lancement officiel des activités de l’eau en tant que Partenaire régional de la mise en œuvre (PREMO) des programmes de renforcement de capacités de l’Association africaine de l’eau (AAE) en Afrique de l’Ouest, le 13 avril 2021 à Ouagadougou.

En effet, l’AAE faîtière, des sociétés en charge de l’approvisionnement, de distribution d’eau et d’assainissement en Afrique de l’Ouest a porté son choix sur la nationale burkinabè d’eau et d’assainissement pour mener spécifiquement trois importants programmes de renforcement des capacités des acteurs du domaine dont le programme AfriCap sur financement de l’Agence américaine pour le développement international (USAD), le programme d’assainissement total et inclusif à l’échelle de la ville financé par la fondation Bill et Melinda Gates et enfin l’académie africaine de l’eau et de l’assainissement sur financement endogène de l’AAE. Le directeur du centre des métiers de l’eau, Cheick Omar Zoma a présenté le PREMO et le plan d’actions triennal (2021-2023). « Le partenaire régional de mise en œuvre des activités de l’AAE en Afrique de l’Ouest constitue une opportunité majeure pour l’ONEA de faire valoir son expertise auprès de 9 pays d’Afrique », a-t-il dit.

L’approche interafricaine

M. Zoma a ajouté que par le PREMO, l’ONEA portera désormais les missions de ses paires à travers cet instrument qu’est le PREMO en parfaite adéquation avec les évolutions du secteur et les orientations institutionnelles actuelles marquées par la décentralisation des compétences et des services dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. Le directeur des programmes et du développement professionnel de l’AAE, Simeon Kenfack, a exprimé sa gratitude aux autorités du ministère en charge de l’eau, la tutelle de l’ONEA avant d’affirmer que le renforcement des capacités des acteurs du domaine est au cœur du mandat de l’AAE.

« Nous sommes heureux de partager ce noble objectif avec les autorités burkinabè », a-t-il signifié. Quant au ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ousmane Nacro, il a remercié l’AAE et s’est réjoui de l’approche de l’interafricaine. Pour lui, le PREMO se présente comme un véritable outil de coopération et de développement. Il a ajouté que le rôle assigné à l’ONEA par ses pairs africains lui impose la responsabilité, le dynamisme, l’efficacité et la réduction des comptes pour mériter la confiance. Fabien Ouédraogo de l’agence ARCADE a présenté la maquette de l’édifice devant abriter le nouveau siège de la direction du Centre de métiers de l’eau (CEMEAU) au Burkina Faso. A la suite de sa présentation est intervenue la pose de la première pierre par le ministre Nacro en compagnie de M. Kenfack.

Emmanuel BICABA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.