Lutte contre la vulnérabilité des éleveurs : Le Collectif contre la stigmatisation présente un projet au président du Faso

Le Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré (milieu), parcourant le projet sur la réduction de la vulnérabilité des éleveurs au Burkina.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le lundi 19 avril 2021, une délégation du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC).

Le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) multiplie ses efforts pour réduire la vulnérabilité des populations éleveurs au Burkina Faso. Il a mûri, à cet effet, une réflexion sur la transhumance sous forme de projet. Celui-ci a été consigné dans un document et remis au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au cours d’une audience à Kosyam, le lundi 19 avril 2021.

A l’issue de la rencontre, le Secrétaire général (SG) du CISC, Dr Daouda Diallo, a indiqué que le sujet abordé va militer en faveur de l’apaisement social et la sécurisation du territoire national. «Ce projet consiste à réduire la vulnérabilité des populations éleveurs qui sont prises en étau, d’une part, par les groupes armés terroristes, et, d’autre part, par la stigmatisation »,
a-t-il déploré.

A en croire Dr Diallo, si la problématique de la vulnérabilité des éleveurs est correctement traitée, le niveau de l’éducation sera aussi élevé et cela
permettra, à son avis, de réduire l’amplitude de l’élevage transhumant. De l’avis du SG du CISC, le président du Faso a été sensible à leur démarche. « Il nous a dit que le projet est pertinent et interpelle plusieurs ministères. Il a laissé entendre que des dispositions seront prises pour trouver un cadre en vue de mieux approfondir la problématique », a confié le porte-parole du CSIC. Le président du Faso a également relevé que le projet est pratique et peut à la fois sauver et unir des milliers de Burkinabè pour un meilleur vivre-ensemble, a soutenu M. Diallo.

Abdoulaye BALBONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.