Riposte contre la COVID-19 : l’Arabie Saoudite offre 23 respirateurs

L’ambassade du royaume d’Arabie Saoudite au Burkina Faso, par le biais du centre du Roi Salman pour le secours et les œuvres humanitaires, a offert 23 respirateurs au ministère de la Santé, le lundi 26 avril 2021, à Ouagadougou. La cérémonie de remise du don est intervenue en présence de l’ambassadeur d’Arabie Saoudite au Burkina Faso, Dr Waleed A. Alhamoudi, du ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo et du ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry.

Très présent dans le domaine de l’humanitaire au Burkina Faso, le royaume d’Arabie Saoudite apporte un soutien dans la riposte contre la COVID-19. L’ambassade du royaume d’Arabie Saoudite au Burkina Faso, à travers le centre du Roi Salman pour le secours et les œuvres humanitaires, a remis un premier lot de 23 respirateurs et accessoires au ministère de la Santé dans l’après-midi du lundi 26 avril 2021, à Ouagadougou. D’une valeur d’un million de dollars, ce don va aider à une meilleure prise en charge des malades de la COVID-19. Pour l’ambassadeur d’Arabie Saoudite au Burkina Faso, Dr Waleed A. Alhamoudi, cet énième geste traduit l’excellence des relations bilatérales entre les deux pays.

« La crise sanitaire actuelle que connaissent plusieurs pays du monde à la suite de la pandémie du coronavirus, a fait réagir le royaume d’Arabie Saoudite envers les pays amis sinistrés. Compte tenu de nos relations distinguées et sur la base des directives de Sa Majesté le Roi Salman ben Abdulaziz Alsaoud, le Royaume offre gracieusement un montant d’un million de dollars sous forme d’aide en nature au Burkina Faso afin de soutenir ses efforts dans le cadre de la lutte contre la pandémie de COVID-19 », a déclaré le diplomate saoudien. Au cours de ces dernières années, a souligné Dr Waleed A. Alhamoudi, les relations d’amitié et de coopération ont connu un « constant progrès » dans plusieurs domaines notamment dans le social et la santé. Toute chose qui, selon lui, a contribué ainsi à l’amélioration des conditions de vie de certaines personnes au Burkina Faso. L’ambassadeur a précisé que ce don représente une première tranche du soutien apporté dans le cadre de la riposte contre la pandémie.

En recevant les respirateurs, le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a exprimé la gratitude des premières autorités au royaume d’Arabie Saoudite. A l’entendre, l’amélioration des conditions de travail du personnel de santé peut jouer sur la qualité de l’offre sanitaire. Ces respirateurs, a-t-il dit, vont soutenir les efforts des agents de santé qui sont au front de la riposte contre la pandémie de la COVID-19. « Le don que nous venons de recevoir va permettre de renforcer les capacités des hôpitaux de référence qui prennent en charge les cas graves de COVID-19. Je remercie le royaume d’Arabie Saoudite qui est un gros partenaire qui nous accompagne dans le secteur de la santé », a indiqué Pr Charlemagne Ouédraogo. Il a confié que l’hôpital de Bassinko sera bientôt construit avec l’accompagnement de l’Arabie Saoudite.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.