Ramadan et la famille (A suivre …) : le Ramadan, mois d’affranchissement

Louanges infinies à Allah qui S’est prescrit d’être Miséricordieux et dont la miséricorde dépasse la colère. Louanges à Allah qui se réjouit du retour sincère de Son serviteur à Lui plus que celui qui retrouve sa monture perdue dans le désert avec sa boisson et sa nourriture. Que Sa paix et Ses bénédictions se déversent, sans interruption et éternellement, sur Son bien-aimé Mouhammad et sur l’ensemble des Croyants de tous les temps.

Ramadan est un mois de miséricorde, de pardon et d’affranchissement de l’enfer. Ainsi est la subdivision des trois décades de ce mois béni. La dernière décade est consacrée à la libération définitive, par Allah, de certains serviteurs de Son châtiment. C’est un moment au cours duquel Allah fait entrer abondamment Ses serviteurs dans Son agrément en les délivrant définitivement de l’enfer.

La particularité du Ramadan se manifeste dès son entame. Le prophète dit, en effet que : « Quand vient le mois de Ramadan, les portes du paradis sont ouvertes, les portes de l’enfer sont fermées et les démons enchaînés ». Les démons qui inspiraient les mauvaises actions et empêchaient l’accomplissement des bonnes actions sont mis hors d’état de nuire et cela jusqu’à la fin du mois de Ramadan. L’évidence de cette vérité est qu’une fois le Ramadan annoncé, les mosquées manquent de place et les musulmans sont plus aptes à l’accomplissement des actes d’agrément. C’est une expression de la Main tendue d’Allah à Ses serviteurs pour les racheter.

À ce titre, le prophète nous réjouit quand il annonce la bonne nouvelle : « A chaque rupture de jeûne, chaque nuit, Allah a des affranchis de l’enfer ». Allah accorde cette grâce tous les jours du Ramadan mais Il le fait encore plus durant la dernière décade, voire le jour de la commémoration de la fin de Ramadan.

Durant la dernière décade, pour donner la chance à plus de musulmans d’être agréés, Il y a placé la nuit du destin, une nuit dont la valeur est celle de toute une vie, une nuit de bénédictions de plus de mille (1000) mois, une nuit d’une valeur de plus de quatre-vingt-trois années et quatre (4) mois. Dans ce mois, Allah a donné toutes les opportunités à chacun d’être accepté par Lui. Effectivement, le Prophète nous enseigne que « Tout serviteur qui observe le jeûne, un jour dans le sentier d’Allah, grâce à ce jour jeûné, Allah éloigne son visage de l’enfer d’une distance équivalente à soixante-dix ans ». Que dire de celui qui jeûnera pendant tout le mois de Ramadan ? Un homme demanda au Prophète, « montre-moi une œuvre par laquelle j’entrerai au Paradis » et il lui répondit, « Observe le jeûne, il est incomparable ».

Ramadan, est au regard de tout ce qui précède, une occasion, une chance pour chaque musulman qui la vit de la saisir avec toutes ses forces de sorte à en sortir bénéficiaire.
Parce que chacun souhaite, définitivement, être libéré par Allah, personne ne doit travailler, surtout pour ce qui est de la famille, à maintenir quelqu’un dans une quelconque dépendance.
Oh notre Seigneur, accorde-nous Ton pardon, fais-nous davantage miséricorde et gratifie-nous de Ton agrément.

NB : La foi musulmane est une foi active qui impose un devoir de présence.

Dr Inoussa COMPAORE
Imam à l’AEEMB et au CERFI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.