Syndicat national des travailleurs de l’éducation de base : les membres de la sous-section de Bobo III se familiarisent avec la CARFO

Le directeur régional de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) des Hauts-Bassins, Nazaire Ouattara, a animé une communication sur les prestations servies au profit des membres de la sous-section Bobo III du Syndicat national des travailleurs de l’éducation de base (SYNATEB). C’était le mercredi 28 avril 2021 sur invite dudit syndicat.

«Quand on parle de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires, on pense tout de suite à la pension de retraite alors que la caisse a des missions autres que la gestion de la pension. C’est pour mieux connaître la CARFO, en savoir davantage sur ses missions que nous avons sollicité la direction régionale de la CARFO des Hauts-Bassins pour des échanges sur les prestations de la caisse servies aux usagers ».

La substance de la rencontre de la communication de la CARFO sur les prestations servies aux usagers au profit des membres de la sous-section Bobo III du Syndicat national des travailleurs de l’éducation de base déclinée par son secrétaire général, Ouoba Germain. Ainsi, sur invite du SYNATEB, le directeur régional de la CARFO des Hauts-Bassins, Nazaire Ouattara, a entretenu les participants sur les missions de la CARFO. D’entrée, dans son mot introductif, M. Ouattara indique que la CARFO gère deux branches de sécurité sociale. Il s’agit de la branche vieillesse, invalidité, décès matérialisés par la liquidation et le paiement de la pension de retraite et la pension de réversion.

La seconde branche concerne les risques professionnels dont la prestation consiste à prendre en charge tous les soins médicaux des victimes d’accident de travail et de maladies professionnelles, ainsi que du paiement éventuel de rente ou d’allocation d’incapacité. Cette deuxième branche, a fait remarquer Nazaire Ouattara, est ignorée par la majorité des agents publics. Cette méconnaissance des textes, poursuit-il, engendre des retards dans le traitement des dossiers de l’obtention des prestations offertes par la CARFO. « De nombreux agents attendent d’être admis à la retraite avant de se préoccuper de leur pension. Ils ignorent qu’une couverture sociale est aménagée à leur profit en cas d’accident de travail », soutient le directeur régional de la CARFO des Hauts-Bassins qui a loué l’approche du SYNATEB au profit de ses membres.

En une demi-journée, les membres du SYNATEB ont été imprégnés des missions de la CARFO. « Nous avons été informés sur les procédures par exemple en cas d’accident de travail. Désormais nous sommes bien situés pour faire valoir nos droits en cas de certaines situations dans nos milieux de travail », s’est satisfait le secrétaire général de la section Bobo III du SYNATEB. Outillés, les participants à cette communication ont pris l’engagement de partager les connaissances acquises avec leurs camarades de base. Pour mémoire, créée en 1986 sous la forme juridique d’un établissement public à caractère industriel et commercial doté d’une personnalité juridique et d’une autonomie financière, la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires va être transformée en avril 2008 en établissement public de prévoyance
sociale.

L’objet de la CARFO est la gestion du régime de retraite des fonctionnaires, militaires, et magistrats, du régime de prévention et de réparation des risques professionnels, ainsi que tout autre régime qui viendrait à être créé par la loi. Les différentes prestations servies aux usagers sont la pension de la retraite, la pension d’invalidité, la pension de survivants (veuves/veufs et orphelins) et les remboursements des retenues pour pension.

Kamélé FAYAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.