Assurance qualité des médicaments : Des spécialistes se forment

La responsable de programme PQM+ en Afrique de l’Ouest, Neimatu Adjabui, espère qu’une stratégie sera mise en place pour l’assurance-qualité des dépôts pharmaceutiques au Burkina Faso.

Le projet Promoting the quality of medicines (PQM+) a organisé un atelier, le jeudi 29 avril 2021 à Ouagadougou, pour le renforcement des capacités des différents partenaires sur la qualité des médicaments.

Le renforcement du système d’assurance qualité et de règlementation des médicaments est le cheval de bataille du projet Promoting the quality of Medicines (PQM+) depuis sa mise en place. En effet, il travaille en collaboration avec le Laboratoire national de santé publique(LNSP) et l’Agence nationale de régulation pharmaceutique (ANRP) pour l’atteinte de ses objectifs. C’est dans cette lancée, qu’il a organisé un atelier, le jeudi 29 avril 2021 à Ouagadougou, qui se tiendra sur deux jours, afin de mettre en place une stratégie pour avoir des produits de qualité sur le marché.

La responsable de programme PQM+ en Afrique de l’Ouest, Neimatu Adjabui, a expliqué que cet atelier a pour objectif de renforcer les capacités de l’autorité nationale de régulation pharmaceutique et le LNSP afin de s’assurer de la bonne qualité des médicaments sur le marché. «Durant cette rencontre, nous allons échanger sur les problèmes d’assurance de la qualité des médicaments afin d’améliorer notre intervention pour de meilleurs résultats. On a remarqué qu’il y a à tout moment des médicaments sur standard falsifié qui sont sur le marché et c’est pour cela que cet atelier a été initié», a-t¬-elle ajouté. La responsable du programme PQM+ a révélé que ce sera l’occasion pour tous les participants de faire connaître leur rôle dans le domaine d’assurance-qualité des médicaments ainsi que d’exposer les problèmes auxquels ils font face, afin de proposer des solutions qui seront évaluées.

« Cet atelier vise à mettre en cohérence les activités d’assurance-qualité menées par divers services habilités à le faire, dans le domaine des médicaments afin de mettre en place une stratégie d’assurance-qualité de santé qui garantira continuellement des médicaments efficaces pour la population », a laissé entendre, Dr Anicet Soubeiga, pharmacien spécialiste en système de management de la qualité et personne-ressource. Selon lui, malgré le travail abattu par les services habilités, des produits de qualité douteuse arrivent à être écoulés sur les marchés. Il a expliqué que c’est difficile de pouvoir tout contrôler, car c’est toute une chaîne depuis la production jusqu’à l’écoulement des produits.

« Les résultats attendus de cet atelier sont de dégager ensemble nos forces pour tracer des perspectives et de jeter des bases pour avoir une stratégie qui permettra de s’assurer de la qualité des produits écoulés sur le marché», a- t-il ajouté. Il a par ailleurs invité les différents participants à se serrer les coudes pour l’atteinte des objectifs, afin de rassurer la population sur la qualité de ces produits. Le PQM+ est un projet, qui succède au PQM qui avait été mis en œuvre de 2015 à 2018, et est financé par l’Agence internationale de développement (USAID).

Irène Laure YAMEOGO
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.