Riposte contre la COVID-19 : Le groupe AFD et la SGBF au chevet des PME burkinabè

L’ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade : « L’objectif est d’aider ces entreprises à surmonter leurs difficultés, à investir de nouveau et à créer des emplois et de la richesse ».

Le groupe Agence française de développement (AFD), à travers sa filiale PROPARCO qui finance le secteur privé, et la banque Société Générale Burkina Faso (SGBF) ont signé une convention de partenariat en vue du financement des start-up, PME et des très petites entreprises burkinabè affectées négativement par la COVID-19, le lundi 26 avril 2021, à Ouagadougou. Cet accord de financement entre dans le cadre de l’initiative Choose Africa et constitue le lancement de son volet « Résilience » au Burkina Faso.

Le groupe AFD veut contribuer à la résilience des entreprises burkinabè affectées par la crise de la COVID-19. Dans cette optique, PROPARCO a signé une convention de partenariat avec la banque Société Générale Burkina Faso (SGBF), le lundi 26 avril 2021, à Ouagadougou. Selon l’ambassadeur de France au Burkina Faso, Luc Hallade, cet accord entre dans le cadre du volet « résilience » de l’initiative « Choose Africa » et vise à faciliter l’accès au financement des start-up, des PME et des très petites entreprises burkinabè affectées par la COVID-19.

Pour lui, cette catégorie d’entreprises connaît des difficultés particulières du fait de cette crise et ont besoin d’accompagnement financier, technique, managérial. « L’objectif est d’aider ces entreprises à surmonter leurs difficultés, à investir de nouveau et à créer des emplois, de la richesse », a-t-il souligné. Pour lui si ces unités économiques disparaissent du fait des difficultés conjoncturelles, ce serait une catastrophe à la fois sociale et économique.

Avec cette convention de financement, le groupe AFD et sa filiale PROPARCO, apportent un soutien à SGBF qui s’est engagée à accompagner les PME à travers un mécanisme de financement spécifique, a laissé entendre le directeur de l’AFD, Gilles Chausse. L’enveloppe d’environ 1 milliard FCFA va permettre de garantir les prêts des bénéficiaires auprès de la SGBF à hauteur de 80%. « Cette garantie vise à soutenir le développement à travers le secteur privé qui est créateur de valeur ajoutée, pourvoyeur d’emplois », a indiqué M. Chausse. La durée des prêts varie entre 12 et 48 mois et s’adressent aux entreprises de moins de 200 employés.

Soutenir une économie résiliente

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, a salué Choose Africa qui vient renforcer l’initiative de relance de l’économie nationale du président du Faso.

Société Générale Burkina Faso a réaffirmé son engagement à aider les PME burkinabè à faire face à l’impact négatif de la COVID-19. Cet accord vient renforcer les capacités de la banque qui faisait déjà de l’accompagnement des PME un axe stratégique, a fait savoir le directeur commercial de SGBF, Robert Aimé Diallo, Directeur commercial des Entreprises représentant Harold Coffi, Directeur général de Société générale Burkina Faso. « Avec l’existence des risques liés à l’octroi de crédits, ce genre de garantie nous met à l’aise pour mieux accompagner les entreprises », a-t-il précisé.

L’ambition du gouvernement français, à travers l’initiative Choose Africa portée par le groupe AFD et sa filiale Proparco, est de contribuer à bâtir un secteur privé africain dynamique, innovant, porteur de croissance durable et participant à la lutte contre la pauvreté et le changement climatique, a soutenu, pour sa part, la directrice régionale de PROPARCO, Fatoumata Sissoko-Sy.

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, s’est réjoui de cette initiative en faveur du secteur privé burkinabè. « Je salue ce partenariat et le choix de Choose Africa de participer au développement du Burkina Faso en permettant à nos entreprises de bénéficier de financements pour intensifier leur résilience face à la crise de la maladie à coronavirus », a-t-il soutenu. Ce projet vient en appui à l’initiative de relance de l’économie nationale du président du Faso, a ajouté le ministre Kaboré.

Mahamadi SEBOGO
Windmad76@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.