MPP/Boulgou : Les militants prônent la cohésion et l’unité au sein du parti

Les militants ont prôné la cohésion et l’unité au sein du parti dans le but de redorer l’image du MPP dans le Boulgou.

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), section du Boulgou, a tenu, le samedi 1er mai 2021 à Tenkodogo, sa conférence provinciale.

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) prépare son congrès ordinaire de l’année en cours. Pour ce faire, il organise dans les 45 provinces, des conférences pour prendre en compte les préoccupations des militants à la base. Celle de sa section de la province du Boulgou a eu lieu, le samedi 1er mai 2021 à Tenkodogo.

Pour le SG du MPP/Boulgou, Claude Kéré, cette conférence a pour objectif d’outiller les militants des différentes structures à la base, en leur donnant des informations essentielles sur la vie du parti tant au niveau national que local. La situation nationale, la vie du parti, le bilan des élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020, la mise en œuvre du programme quinquennal (2021-2025) du président du Faso et la préparation des élections municipales à venir ont fait l’objet d’échanges.

Ainsi, les membres du Bureau politique national (BPN), cadres du parti, élus nationaux et locaux, sous-sections, structures et unions du « parti du Soleil levant » ont apporté des contributions pour mieux éclairer les militants. Ces derniers ont prôné la cohésion et l’unité au sein du parti dans le but d’engranger de plus grandes victoires.

Mieux préparer les municipales

« Après les élections municipales de 2016, notre parti s’en est sorti avec quatre communes sur les 13 que compte la province. Ce que nous sommes en train de faire maintenant devrait concourir à nous amener à reprendre beaucoup plus de communes, si non la totalité », a lancé M. Kéré. Pour sa part, le directeur provincial de campagne du MPP/Boulgou, le député Khalil Boukari Bara, a énuméré quelques contraintes rencontrées par le MPP au niveau de la province lors des élections couplées de novembre 2020. Ces cdifficultés se résument à l’entrée tardive du parti dans la campagne et au choix des candidats notamment.

Cependant, a-t-il dit, le MPP/Boulgou s’est battu en obtenant plus de 40 000 voix qui ont permis de contribuer à la victoire du candidat du parti, Roch Marc Christian Kaboré, à la présidentielle et d’obtenir deux sièges de député dont un sur la liste nationale pour le compte de la province et du parti.

« Nous avons remarqué que le vote de la diaspora a permis à nos adversaires politiques d’être en avance sur nous. Cette diaspora a une connexion directe avec la base dans le village. Dans chaque village , elle a une influence forte sur leur famille. Du reste, nous allons nous engager à corriger cette difficulté pour les élections municipales à venir », a ajouté le député Khalil Boukari Bara.

La 3e vice-présidente du MPP, Rakièta Yaméogo, a dit apporter un message de cohésion au niveau du parti aux militants de la province du Boulgou. « Nous retenons des échanges, que tous les militants sont unanimes sur la nécessité de la cohésion au sein du parti, afin de préparer avec sérénité les élections municipales de 2022 », a ajouté Mme Yaméogo.

Bougnan NAON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.