Conférence provinciale du MPP/Houet : La situation des militants détenus au menu

Le ministre Éric Bougouma a invité les militants du Houet à l’union et à la cohésion.

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), section du Houet, a tenu le 16 mai 2021 à Bobo-Dioulasso sa conférence provinciale. Les militants du parti majoritaire de la province ont examiné la vie du parti et fait des recommandations pour consolider le MPP dans le Houet.

La conférence provinciale du Houet du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) s’est tenu à Bobo-Dioulasso, chef-lieu de la province, à un moment où certains cadres du parti dont le maire de l’arrondissement 7, Herman Sirima, ont des démêlés avec la justice. Ils sont pour la plupart d’entre eux, actuellement détenus à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso. A l’ouverture des assises, le secrétaire chargé de l’énergie et des infrastructures du MPP, Éric Bougouma, n’a pas passé sous silence cette situation qui, de son dire, préoccupe tous les militants du parti.

«La situation de nos camarades qui ont des ennuis avec la justice nous préoccupe tous. Mais il faut tenir compte de la séparation des pouvoirs en ce sens qu’une procédure judiciaire est en cours. Nous espérons qu’au terme de la procédure, nos camarades seront innocentés. Mais s’il arrivait que les faits à eux reprochés sont avérés, chacun prendra ses responsabilités », a laissé entendre Éric Bougouma qui a invité les militants à la discipline, à l’union et à la cohésion sociale. La conférence provinciale du Houet s’est d’ailleurs tenue sur le thème « Discipline et cohésion sociale pour un MPP toujours fort ». S’exprimant au nom du patron de la conférence, Simon Compaoré, par ailleurs président du MPP et du modérateur, Alassane Bala Sakandé, Président de l’Assemblée nationale, le chargé des questions de l’énergie et des infrastructures a souligné que la conférence va faire un tour d’horizon de la vie du parti tant au niveau provincial que national afin d’esquisser des pistes pour son renforcement.

Pour cela, il a exhorté les militants « à ne pas laisser les fissures entamer la robustesse du parti ». Dans ce sens, il a rassuré les militants du Houet que les recommandations issues de ces assises seront transmises à la hiérarchie du parti pour suite à donner. Ses recommandations selon le secrétaire général du MPP/Houet, Olivier Sanou, portent sur le chômage des jeunes, les promesses non tenues ou la question foncière. Pour lui, il fallait après les élections législatives et présidentielle auxquelles le parti a fait un score appréciable dans le Houet, faire une halte et renforcer les liens pour les futures batailles. Pour cela, il faut mettre les chances de côté en ayant selon lui, un parti solide qui répond aux aspirations du peuple burkinabè et qui va travailler à réussir la mise en œuvre du programme du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Olivier Sanou a saisi cette tribune pour faire une mention spéciale aux Forces de défense et de sécurité dans leur combat contre le terrorisme et a invité les militants à toujours collaborer avec elles.

Adaman DRABO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.