Education à l’utilisation du numérique : Des modules seront bientôt dispensés dans les écoles

Selon la présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo, la protection de données à caractère personnel et de la vie privée est son combat de tous les jours.

Le ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales et la Commission de l’informatique et des libertés ont signé, une convention, le lundi 10 mai 2021 à Ouagadougou.

Inclure dans les curricula de l’enseignement des modules sur l’éducation à l’utilisation du numérique en lien avec la protection de données à caractère personnel et de la vie privée est l’objet de la signature du protocole d’accord signé, le lundi 10 mai 2021 à Ouagadougou, entre le Ministère de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationale (MENAPLN) et la Commission de l’informatique et des libertés (CIL). « Par ce protocole, les enseignants et les élèves seront sensibilisés à une meilleure protection des données personnelles et de la vie
privée », a indiqué la présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo.

Elle a précisé que les deux structures vont mener des actions conjointes pour le succès de cette convention. Dans la même dynamique, le ministre en charge de l’éducation, Stanislas Ouaro a renchéri en disant que « le pilotage de la mise en œuvre des activités sera fait par un comité technique de coordination et de suivi dont la composition, les attributions et le fonctionnement seront définis par un arrêté conjoint ». Aussi, au cours de sa mise en œuvre, le présent protocole d’accord peut être complété par des protocoles d’accords spécifiques. «Le présent protocole d’accord est prévu durer pour dix ans renouvelable », a précisé le ministre Ouaro.

Outre, la signature du protocole d’accord, les premiers responsables des deux structures ont échangé sur l’organisation des assises nationales sur l’éducation. La présidente de la CIL a salué la démarche participative du ministre pour l’organisation des assises nationales sur l’éducation. Elle a confié qu’une commission des commissaires sera convoquée dans les prochains jours à cet effet afin de se plancher sur cette question pour apporter des amendements, des contributions pour que les assises puissent atteindre les résultats escomptés.

Emmanuel BICABA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.