« Lydia Ludic talents », 1re édition: Valoriser la culture artistique africaine

Selon le directeur d’exploitation de Lydia Ludic-Burkina Faso, Herlet Emmanuel, ce «grand concours» est ouvert à tous les artistes-peintres du pays.

L’entreprise de jeux et de loisirs, Lydia Ludic-Burkina Faso, a lancé le vendredi 28 mai 2021 à Ouagadougou, un jeu-concours dénommé « Lydia Ludic talents ».

Dans le cadre du développement de sa marque et de sa volonté de promouvoir la culture africaine, l’entreprise de jeux et de loisirs, Lydia Ludic-Burkina Faso vient de lancer un jeu-concours dénommé « Lydia Ludic talents ». C’était le vendredi 28 mai 2021 à Ouagadougou. La première édition de cet événement portera sur une compétition de peinture. Pour participer, il faut être un artiste-peintre, former un binôme avec un journaliste ou influenceur ou représentant d’une institution culturelle et être présent sur les réseaux sociaux. Le jeu consistera pour tous les participants à peindre une toile au format minimum 50cm × 50cm sur le thème du jackpot.

Le jury récompensera les 3 meilleurs duos. L’objectif est de permettre au duo, selon les organisateurs, d’unir leur force, l’un par l’originalité de sa fresque et l’autre par la promotion médiatique de l’œuvre de son binôme. Les trois tableaux qui auront la meilleure note sur 200, (composée d’une note publique sur 100 à savoir les nombres de « J’aime » et de partage via le réseau social Facebook, plus la note du jury Lydia Ludic sur 100), remporteront le concours. Les lauréats de cette compétition se verront remettre chacun une enveloppe.

Le premier, 1 000 000 francs CFA, le deuxième, 500 000 francs CFA et le troisième, 250 000 francs CFA. Les participants auront du 6 juin au 24 juillet 2021 pour réaliser leur travail et le faire connaître. Selon le directeur d’exploitation de Lydia Ludic-Burkina Faso, Herlet Emmanuel, la société Lydia Ludic s’est implantée en 2002 au Burkina Faso et « Lydia Ludic Talents » est un évènement dont le but est de valoriser et d’encourager la culture artistique africaine. Et pour cette première édition, ce seront, a-t-il dit, les artistes-peintres qui seront à l’honneur.

« La première édition des Lydia Ludic Talents a déjà été lancée dans d’autres pays où Lydia Ludic est présente, tels que le Togo, le Bénin et la Côte d’Ivoire. Dans chacun de ces pays, les résultats sont déjà incroyables et beaucoup d’artistes ont connu une hausse de leur notoriété, certains ayant eu un moment dédié à leur œuvre sur les chaînes de télévision », a-t-il souligné. Pour le secrétaire exécutif de l’association des Journalistes et Communicateurs pour la culture (J2C), Youssef Ouédraogo, cette initiative met, à la fois, en vedette l’artiste et fait la promotion du journaliste. « Nous pensons qu’au-delà de l’aspect concours, c’est un projet qui contribuera à booster l’art culturel dans un pays où les regards ne sont pas toujours tournés vers les arts plastiques.

En cette période où la COVID-19 a durement frappé le secteur culturel, ce projet permettra aux artistes de renouer avec leurs savoir-faire », a-t-il dit. Selon l’administrateur, Issouf Balima, les attentes des organisateurs sont multiples. « Nous souhaitons que cette compétition soit connue et que des œuvres de qualité soient réceptionnées. Elle vise aussi à contribuer à la relance de la créativité et à propulser les créateurs en difficulté », a-t-il soutenu. Avec ce grand évènement, la société de jeux et de loisirs Lydia Ludic montre, selon ses premiers responsables, son engagement et sa philosophie sociale à travers des actes concrets.

Lati Fatou TARBANGDO
(Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.