Promotion du leadership économique : L’AIGLE, nouvel instrument de la CCI-BF

Des personnalités publiques et du monde des d’affaires ont pris part à la cérémonie d’inauguration.

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a procédé hier, jeudi 3 juin 2021, au lancement des activités de l’Académie internationale pour la gouvernance et le leadership économique (AIGLE).

Les hommes d’affaires du Burkina Faso ont désormais un instrument pour développer perpétuellement leurs activités. L’AIGLE, (Académie internationale pour la gouvernance et le leadership économique), est la nouvelle structure de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), qui se donne pour objectif, de renforcer les capacités des dirigeants d’entreprises et des administrateurs de sociétés, en matière de gouvernance d’entreprise et de leadership économique. Le lancement des activités de ce centre s’est effectué, hier jeudi 3 juin 2021 à Ouagadougou sous le thème : « Leadership et gouvernance d’entreprise au Burkina Faso : état des lieux, enjeux et perspectives ».

Selon le président du comité de gestion de l’AIGLE, Tertius Zongo, ancien Premier ministre du Burkina Faso, le centre est un meilleur cadre de transmission du savoir, du savoir-faire et du savoir-être. « L’AIGLE privilégie des mises en situation qui permettent l’apprentissage des adultes par la valorisation de leurs acquis », affirme-t-il. Mamady Sanoh, représentant le président de la Chambre de commerce et d’industries du Burkina Faso, d’ajouter que l’AIGLE se veut un centre de référence international en matière de promotion de la bonne gouvernance d’entreprise et de la professionnalisation de la fonction d’administrateur au sein des entreprises publiques et privées.

Son ambition est d’outiller les chefs d’entreprises, les administrateurs et hauts cadres des entreprises ainsi que les promoteurs d’entreprises, des pratiques modernes conformes aux standards internationaux en matière de bonne gouvernance d’entreprises. « C’est un chantier important pour l’amélioration de la compétitivité des entreprises que nous nous sommes engagés », affirme le premier vice-président de la CCI-BF. Pour le ministre, Harouna Kaboré, représentant du Premier ministre, patron de la cérémonie, l’AIGLE est un bel instrument pour les chefs d’entreprises.

En conséquence il les invite à tirer le meilleur pour assurer la performance de leurs entreprises et de leurs épanouissements. « Si la vision de l’AIGLE est de se constituer en centre d’excellence de renommée internationale pour promouvoir la bonne gouvernance d’entreprise et professionnaliser la fonction d’administrateur au sein des entreprises publiques et privées, cette académie aura de grands défis à relever. Toutefois, l’ancrage institutionnel de ce centre, la qualité des compétences et l’ambition qu’il porte permettront d’atteindre les objectifs qui lui sont assigné », a-t-il relevé.

Pour l’année en cours, l’académie propose une session à la carte (intra-entreprise ou intra-secteur), dans un cadre suggéré par l’entreprise qui souhaite former ses administrateurs et une session inter-entreprises dans un cadre neutre, propice à des échanges cordiaux et regroupe des administrateurs et directeurs de différentes organisations. Parmi les modules de formations que l’Académie internationale pour la gouvernance et le leadership économique propose, on peut retenir « Gouvernance d’entreprise, en options responsabilité des administrateurs et mandataires », « Stratégie et gestion des risques », « Contrôle et audit, Développement personnel et leadership », « La prospection stratégique des entreprises », « L’intelligence économique » et « L’accord-cadre en matière de marché public ».

Pengdwendé Achille OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.