Elections municipales 2022 : L’ONI dévoile son plan à l’opposition

Le CFOP, Eddie Komboïgo (droite), a souhaité que les élections soient inclusives. Il a alors demandé à l’ONI d’œuvrer pour que le maximum de Burkinabè ait leur CNIB.

Le directeur général de l’Office national d’identification (ONI), Aristide Béré, a échangé avec le Chef de file de l’opposition politique, Eddie Komboïgo, le vendredi 4 juin 2021, à Ouagadougou. Etablissements de cartes nationales d’identité burkinabè, élections municipales… ont été les points saillants de la rencontre.

Les Burkinabè iront aux urnes en 2022 pour élire leurs conseillers municipaux. Mais de nombreux citoyens ne disposent pas de la Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB), encore moins d’une carte d’électeur. Pour donner la chance à tous de participer au choix des élus locaux, l’Office national d’identification (ONI) a élaboré, un « plan d’absorption des demandes en CNIB » en prélude aux échéances électorales de 2022. Selon le Directeur général(DG) de l’ONI, Aristide Béré, qui a présenté ledit plan, le vendredi 4 juin 2021 au Chef de file de l’opposition politique(CFOP), Eddie Komboïgo, il s’agira dès septembre prochain de délivrer des cartes aux citoyens burkinabè.

« Les échéances électorales se profilent à l’horizon et le gouvernement, en accord avec l’Assemblée nationale, a procédé au report des municipales. Et comme nous savons qu’il y aura une révision des listes électorales, dans un effort d’anticipation nous avons engagé à temps le mécanisme général en commençant les enrôlements aux fins d’établissement des CNIB plus vite que lors des élections de 2020 », a expliqué M. Béré. En clair, il s’agit de faire en sorte que l’ensemble des équipes de l’ONI puissent enrôler et délivrer les CNIB avant le déploiement des équipes de la commission électorale nationale indépendante aux fins d’établissement de la liste électorale. Ce plan, a-t-il dit, ne peut avoir un franc succès sans une adhésion et un accompagnement des acteurs politiques. C’est pourquoi, selon lui, il était important de rencontrer l’opposition politique pour expliquer ce plan, ses tenants et aboutissants, recevoir ses conseils et suggestions. Le Chef de file de l’opposition, Eddie Komboïgo, a salué la démarche de l’ONI.

« Avoir le document de votation »

D’ailleurs, il a estimé que le gouvernement commence à comprendre le cri du cœur de l’opposition lorsqu’elle demande qu’il y ait des élections inclusives. « Nous avons interpellé le gouvernement plusieurs fois sur l’exclusion qu’il opère lors des élections. L’exclusion n’est pas purement une sanction judiciaire. Elles sont aussi dans la pratique du gouvernement de ne pas délivrer des documents de votation aux populations. L’opposition a toujours rappelé que l’article 1 de notre Constitution dit que tous les Burkinabè naissent libres et égaux en droit. Et, ils ont le droit de vote », a rappelé le CFOP. Pour avoir le droit de vote, il faut avoir le document de votation, a insisté M. Komboïgo.

« Les Burkinabè de la diaspora avaient été exclus à travers l’élimination de la carte consulaire biométrique qui est plus sécurisée que des documents de vote. Qu’à cela ne tienne, nous pensons que maintenant que les élections présidentielle, législatives sont passées, le gouvernement prendra le temps de donner le document de votation aux Burkinabè où qu’ils soient. S’il décide que ce soit la CNIB, qu’elle parvienne à tous les Burkinabè », a espéré le CFOP.

Mais, il a dit craindre que malgré la bonne volonté du DG de l’ONI, le gouvernement n’ait pas de moyens de subventionner la CNIB qui, de son avis, coûte cher. « Nous souhaitons entendre du DG dire qu’il a eu suffisamment de fonds pour doter chaque burkinabè de CNIB lui permettant d’aller au vote. Si tel n’est pas le cas, nous travaillerons également à l’accompagner à avoir ces ressources, quitte à en discuter au niveau du dialogue politique pour que l’action soit commune auprès du ministère des Finances et des partenaires techniques et financiers », a suggéré
le CFOP.

Abdel Aziz NABALOUM
emirathe@yahoo.fr
Waliyatou ADEGUEROU
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.